82 ans de la Furka à l’Oberalp

Plus de 11 ans après l’ouverture à l’exploitation du premier tronçon entre Brig et Gletsch (Brig – Oberwald 1.06.1915 et Oberwald – Gletsch 1.07.1915) par la compagnie Brig – Furka – Disentis (BFD), la ligne est enfin achevée avec l’inauguration du tronçon Gletsch – Disentis/Mustèr le 4 juillet 1926 par la compagnie devenue entre-temps Furka – Oberalp (FO).

Le trajet des deux cols, Furka (Gletsch – tunnel sommital – Realp) et Oberalp (Andermatt – Sedrun) étaient fermés chaque hiver en raison des risques d’avalanche et des fortes chutes de neige. Dès 1942, un tracé corrigé et une galerie contre les avalanches permet d’exploiter toute l’année le col de l’Oberalp. Celui de la Furka continuera de n’être exploité que l’été: en hiver on ferme les tunnels avec des grandes portes en bois et on démonte le pont du Steffenbach.

En effet, dans la montée de Realp au col, la ligne passe sur un pont très particulier, celui du Steffenbach. En 1916, alors que la ligne est encore en construction, une avalanche emporte le pont du Steffenbach. Comme il s’agit d’un couloir à avalanche, le risque est grand que cela se reproduisent et les ingénieurs se mettent à la recherche d’une solution nouvelle: un pont avec tablier en trois partie, démontable grâce à un système de charnières. Lire une explication ici (allemand).

La ligne du col de la Furka sera remplacée en 1982 par un tunnel de base (Oberwald – Realp, 15407m) mis en service le 25 juin 1982 dans lequel circulent aussi des trains de ferroutage. Grâce au tunnel, l’exploitation est possible toute l’année sur la totalité du trajet. Sur l’ancien tracé, l’association historique Dampfbahn – Furka – Bergstrecke fait circuler ses trains à vapeur depuis 1992. (Realp – Tiefenbach, puis 1993 Tiefenbach – Furka et 2000 Furka – Gletsch).

Grâce à la liaison directe Brig – Disentis, puis en 1930 de Visp – Brig, le célèbre Glacier-Express pour relier avec des voitures directes Zermatt à St-Moritz dès le 25 juin 1930.

Advertisements

One thought on “82 ans de la Furka à l’Oberalp

  1. Pingback: Ilanz – Disentis/Mustér, 101 ans | Histoire ferroviaire suisse

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s