3.12.1860, gare de Frienisberg…

Si vous recherchez Frienisberg, vous trouverez peut-être qu’il s’agit d’un hameau de la commune de Seedorf (BE) près d’Aarberg. En poussant les recherches, vous trouverez peut-être qu’il s’agit du nom d’une métaîrie sur la commune de Villiers (NE). Dans un cas comme dans l’autre, il n’y a pas de chemin de fer et donc pas de gare…

Et pourtant, il y a eu sur le réseau ferré Suisse une gare nommée Frienisberg!

Frienisberg est en effet le nom d’un hameau de la commune du Landeron qui tient son nom de l’ancienne Abbaye de Frienisberg, située au bord du lac de Bienne. Pendant une année, Frienisberg a eu une gare: c’était le terminus de la ligne du pied du Jura. Le 7 novembre 1859, les compagnies de l’Ouest Suisse (OS) et du Franco-Suisse (FS) ont mis en service le tronçon Yverdon – Frienisberg, la frontière des réseaux se situant à la frontière cantonale à Vaumarcus.

Mais pourquoi Frienisberg? Encore une fois à cause des frontières cantonales. Cette fois il ne s’agit plus de la frontière entre les cantons de Vaud et Neuchâtel, mais entre Neuchâtel et Bern. Le chemin de fer s’arrétait sur sol neuchâtelois à la gare provisoire de Frienisberg, à environ 400m de la frontière cantonale (cela correspond aujourd’hui environ à l’endroit où la A5 passe par-dessus la voie de chemin de fer). Une année plus tard, la jeune et éphémère compagnie Schweizer Ostwestbahn (OWB) mit en service le tronçon Biel/Bienne – frontière cantonale et le Franco-Suisse les 400m restants entre Frienisberg et la frontière.

C’était le 3 décembre 1860 et correspond à la première liaison entre les réseaux ferrés de suisse romande et de suisse allemande. La gare provisoire de Frienisberg fut supprimée par la même occasion.

Advertisements

4 thoughts on “3.12.1860, gare de Frienisberg…

  1. Pingback: 4 décembre 1876: Solothurn devient un noeud ferroviaire « Histoire ferroviaire

  2. Pingback: Un tunnel pour la deuxième voie | Histoire ferroviaire suisse

  3. Bonjour, Je recherche où se trouvait exactement la gare du Frienisberg (Le Landeron) ainsi que le port. Une photo de la plaque tournante pour le train me permetterait de comprendre où se terminait la ligne de train au Landeron jusqu’en 1860. Merci pour votre aide.

    • Bonjour. Malheureusement même les cartes de l’époque n’ont pas pu me renseigner sur l’emplacement excat. (on trouve une carte avant le chemin de fer et une après la liaison Le Landeron – Bienne, mais pas avec le terminus de Frienisberg). Désolé de ne pas pouvoir vous renseigner plus.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s