3 mars 1963: la fin des tramways électriques du Jorat

En 1897 fut créée une société avec pour but de relier l’arrière-pays Lausannois jusquà Moudon à la capitale vaudoise par un tramway électrique à voie métrique. Les régionaux électriques du Jorat (REJ) ont mis en service successivement en service en 1902 les tronçons En Sallaz – Chalet-à-Gobet en mai, Chalet-à-Gobet – Mézières ainsi que l’antenne En Marin – Savigny en ocobre et Mézières – Moudon en novembre.

Dès 1911, les tramways circuleront directement depuis le centre de Lausanne sur les infrastructures des Tramways lausannois (TL). Ces deniers exploitant déjà les lignes des REJ depuis 1910.

La ville décida en 1957 de remplacer ses trams par des bus et trolleybus. La ligne du Jorat fut la dernière en service, puisqu’après Mézières – Moudon suspendu en avril 1962, l’exploitation sur le reste du réseau Tunnel – Mézières et En Marin – Savigny continua encore jusqu’au 3 mars 1963.

La décision de supprimer le tram du Jorat était à l’époque aussi liée à la nécessité d’élargir le réseau des routes, en vue de l’exposition nationale de 1964 à Lausanne.

L’illustration présente une automotrice de la dernière série BDZe 4/4 191-193 acquises en 1954. Après la fin de l’exploitation, ces 3 automotrices iront finir leur carrière sur la ligne du Trogenerbahn (TB).

Advertisements

2 thoughts on “3 mars 1963: la fin des tramways électriques du Jorat

  1. Pingback: Jubilés ferroviaires en 2013 « Histoire ferroviaire suisse

  2. Pingback: Anniversaires ferroviaires en 2013 « Blogueries ferrovipathes

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s