92 ans LMB

Le 6 octobre 1917, le deuxième tronçon de l’actuel réseau de l’Aare-Seeland mobil a été mis en service. Il s’agit de la ligne reliant Langenthal Gaswerk à Melchnau dans le canton de Lucerne. Elle passe aussi par les villages de Roggwil et de Sankt-Urban, célèbre pour son couvent. Cette ligne se raccorde à celle du Langenthal – Jura – Bahn qui relie Langenthal à Oensingen. Dès le départ, un contrat liera les deux entreprises pour l’exploitation.

Le LMB et le LJB fusionneront en 1958 pour former les Oberaargau – Jura- Bahn (OJB). Les différentes communautés d’exploitation et fusion donneront finalement naissance à la compagnie actuelle Aare-Seeland-mobil (asm).

En 1982, l’exploitation ferroviaire est suspendue entre Sankt-Urban et Melchnau et remplacée par un service de bus. Cette situation est toujours actuelle, le terminus des trains étant en alternance Sankt-Urban et Sankt-Urban Ziegelei. L’infrastructure ferroviaire est toutefois toujours en place, notamment dans un but de desserte marchandise. A cet propos, il faut mentionner le trafic marchandise sur bogies porteurs à partir de Langenthal. (tandis qu’à partir de Niederbipp, c’est un troisième rail).

Advertisements

5 thoughts on “92 ans LMB

  1. Mauvaise nouvelle, ce 21 mars 2012 le couperet est tombé : la concession du tronçon Sankt-Urban Ziegelei – Melchnau est annulée par le Conseil Fédéral, à la demande de l’exploitant ASM (Aare Seeland Mobil AG), demande acceptée également par les cantons de Berne et Lucerne.
    Le trafic marchandises avait déjà été suspendu, et la ligne ne voyait plus que des trains de service et quelques circulations touristiques… désormais impossibles, hélas.

    • Mauvaise nouvelle en effet. Mais je comprends l’asm qui ne veut pas devoir entretenir et être responsable d’un tronçon qui n’est plus utilisé. S’il y avait une association historique avec assez de moyens elle aurait pu reprendre la concession (comme c’est le cas par exemple pour Etzwilen – Singen ou Realp – Oberwald par la ligne sommital et le sera probablement aussi pour Fleurier – St-Sulpice), mais ce n’est malheureusement pas le cas ici.

  2. Pingback: 26.10.1907: Relier Langenthal au Jura « Histoire ferroviaire suisse

  3. Pingback: Bonne année 2017 | Histoire ferroviaire suisse

  4. Pingback: Bonne année 2017 et jubilés ferroviaires | Blogueries ferrovipathes

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s