10.10.1908: Echallens n’est plus un rebroussement

Lorsque le chemin de fer du central vaudois (CV) a été mis en service entre Echallens et Bercher (principalement pour transporter le lait à l’usine de lait condensé de Bercher), il s’est raccordé à la gare existante du Lausanne – Echallens (LE) en entrant dans la gare par l’Est, soit du même côté que le LE.

En effet, le tracé suivait à l’origine celui de la route. L’ancien tracé du LE est dessiné en violet sur la carte. La gare d’Echallens constituait donc un rebroussement, comme on en trouve encore actuellement à Chambrelien, ou à Combe-Taveillon par exemple.

Pour simplifier l’exploitation, le tracé a été corrigé entre Assens et Echallens. Le nouveau tracé en traitillé vert entre dans la gare d’Echallens depuis l’Ouest, permettant ainsi une exploitation sans interruption entre Lausanne – Chauderon et Bercher. Cette exploitation sans interruption prendra tout sons sens en 1913 avec la fusion du LE et du CV pour former le Lausanne – Echallens – Bercher (LEB).

Pour le plaisir des yeux, ci-dessous une photo de la G 3/3 8 du LE “Echallens” utilisée pour les circulations historiques.

Advertisements

One thought on “10.10.1908: Echallens n’est plus un rebroussement

  1. Pingback: Depuis 140 ans, le train à Echallens | Histoire ferroviaire suisse

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s