Un tram pour le Grand Hôtel

En mai 1900

Mon cher Oncle,

La Suisse est un pays merveilleux. La vue depuis ma chambre du Grand-Hôtel est époustouflante. Devant moi s’étendent les vignes et leurs bourgeons qui enflent avec la douceur printanière et plus loin les Alpes valaisannes. Les tours du château surmontent les vignes et la petite bourgade d’Aigle est tellement charmante. Saviez-vous que même dans les petites villes de campagne il y avait des tramways? Vous me disiez que le plus pénible après le confortable voyage dans l’expresse du Simplon était le trajet en diligence jusqu’à l’Hôtel. Depuis ce dernier 5 mai, c’est en tramway électrique depuis la place de la gare que l’on voyage confortablement jusqu’au Grand-Hôtel et les porteurs s’occupent de vos malles jusque dans votre chambre. Et il paraît que l’année prochaine le tramway ira jusqu’à Leysin comme il y en a un jusqu’à Villars et qu’on en construira encore un jusqu’au Diablerets. Mon cher Oncle, il faut absolument que vous veniez me rejoindre, c’est fantastique.

Le premier tronçon du chemin de fer Aigle-Leysin consistait en effet en un tramway reliant la gare au Grand-Hôtel d’Aigle situé près de l’actuelle entrée du parc-aventure d’Aigle. C’est le 5 mai 1900 que ce tram a été inauguré. le tracé était celui de l’actuel chemin de fer entre la gare et le pont de la Grande Eau, juste avant le dépôt AL. La ligne bifurcait alors à droite sur le chemin de l’Ecluse et atteignait le Grand Hôtel par une rampe de 98%o. Comme sécurité, des traverses de bois étaient installées dans la chaussée à l’endroit de la forte pente. Si les rails étaient glissant, le mécanicien pouvait actionner un levier munier de crochet qui venaient s’agripper dans le bois et freiner ainsi la voiture.

6 mois plus tard, le 6 novembre 1900, la ligne vers Leysin sera inaugurée à son tour. L’exploitation du tram se fera conjointement avec la ligne de Leysin, le tram et une automotrice du chemin de fer étant accouplés jusqu’avant le pont de la Grande Eau. De là le tram bifurcait en direction de l’Hôtel, l’automotrice poursuivait jusqu’à Aigle dépôt et une locomotive électrique à crémaillère la poussait ensuite vers Leysin.

En raison des difficultés économiques de l’Hôtel, l’exploitation sera suspendue en 1932, deux ans avant la fermeture de l’Hôtel. On espéra pouvoir réouvrir l’Hôtel après la Guerre, mais par manque de moyens et en raison du changement des goûts de la clientèle qui préférait la montagne, ce ne fut pas réalisé. L’Hôtel et les 900m de voie de tram entre le Pont de la Grande Eau et le terminus furent détruits en 1945. Les 3 motrices Ce 2/2 1-3 également en 1946.

Advertisements

2 thoughts on “Un tram pour le Grand Hôtel

  1. Bonjour,
    A noter que c’est en mars 1933 que le département fédéral des chemins de fer autorise la compagnie AL à supprimer l’exploitation du tronçon du Grand-Hôtel. Et contrairement à celui-ci, les 3 vieux trams seront encore utilisées jusqu’à l’entrée en service des nouvelles automotrices en 1946. L’hôtel sera détruit en 1946. Salutations, Fabrice

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s