31.08.1959: la fin du train d’Arth à Goldau

Quel est le point commun entre une voiture légère des CFF et l’actualité d’histoire ferroviaire du jour?

En observant bien devant la voiture, on voit qu’il y a entre les rails les échelons de la crémaillère (système Riggenbach). Nous nous trouvons sur ce qu’il reste de la voie de raccordement entre les sections de plaine et de montagne du chemin de fer Arth – Rigi (Arth – Rigi – Bahn, ARB).

Comme pour le chemin de fer de Vitznau au Rigi ouvert en 1871 jusqu’à la frontière cantonale à Rigi Staffelhöhe, le chemin de fer d’Arth au Rigi n’était pas relié au reste du réseau ferré suisse à l’origine. Les voyageurs arrivaient par bateau sur le lac de Zug à Arth am See. Un court tronçon en adhérence conduisait d’abord à Oberarth d’où une locomotive à crémaillère prenait en charge les voitures qu’elles poussaient jusqu’au sommet.

Avec l’ouverture de la ligne du Gotthard en 1882, le tracé de l’ARB a dû etre modifié et l’exploitation scindée en deux section bien distinctes: un chemin de fer en adhérence d’Arth am See à la gare du chemin de fer du Gotthard (GB) à Arth-Goldau et un chemin de fer à crémaillère de là au sommet du Rigi. Des corrections de tracé furent nécessaires entre Oberarth et Arth-Goldau afin de réduire la pente de 80 à 66 %o.

5 ans plus tard, une nouvelle transformation aura lieu avec l’arrivée de la ligne de Zug à Arth-Goldau et la construction de la nouvelle gare. Le chemin de fer du Rigi aura dès lors son point de départ au-dessus des voies du GB et le terminus de la ligne de plaine sur la place de la gare. Dès lors, le trafic sur cette partie de la ligne diminuera. Elle sera malgré tout électrifiée en 1906, mais lorsque vers la fin des années 50 se posa la question de modernisation du matériel roulant, la ligne fut supprimée et remplacée par un service de bus. C’était le 31 août 1959.

Peu avant la place de la gare, une voie de raccordement utilisant le tracé d’origine passait sous la ligne du Gotthard et permettait via un rebroussement d’atteindre le dépôt de l’ARB. Quelques mèrtes de cette voie existent encore et servent de voie de garage à l’ARB. C’est là que ce trouve cette voiture légère, sous le départ de la ligne de montagne. La voie de raccordement est aussi reliée à la ligne du Gotthard.

La photo a été prise le 25 mai 2009 lors de la fête de la vapeur à Arth-Goldau (d’autres photos de cet événement sont à voir ici sur mon site ou l’article des blogueries ferrovipathes correspondant).

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s