Le train arrive à Sainte-Croix il y a 118 ans

Be 2/6 Travys arrivant à Ste-Croix

Chaque ligne ferroviaire a ses particularités. Celle d’Yverdon-les-Bains à Ste-Croix en a en tout cas deux remarquables: la première est que le train ne circulait au départ pas le week-end et la seconde que cette ligne métrique est alimentée en courant CFF (particularité qu’elle partage avec le BAM).

Si le train d’Yverdon à Ste-Croix ne circulait au début que du lundi au samedi, c’est que la planification et la construction de la ligne ont été presque entièrement financées par un mécène ingénieur, botaniste et philantrope: William Barbey. Très proche des valeurs chrétiennes, il était attaché au repos dominical. Son chemin de fer ne devait pas circuler le dimanche; c’était une condition à son financement. L’exploitation du chemin de fer le dimanche débutera eb 1919, 5 ans après la mort de William Barbey. Une halte de la ligne porte le nom de son bienfaiteur.

La ligne de 24 km du bord du Lac de Neuchâtel au balcon du Jura Vaudois a été mise en service le 27 novembre 1893 (selon H.G. Wägli; d’autres sources donnent le 17 novembre comme date de mise en service). La compagnie de chemin de fer Yverdon – Ste-Croix (YSteC) fusionnera en 2001 avec le chemin de fer Le Pont – Le Brassus (PBr) et les bus urbain d’Yverdon-les-Bains (TPYG) pour former la société Travys  (Transports Vallée de Joux – Yverdon-les-Bains – Ste-Croix).

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s