Le chemin de fer des démocrates et du peuple

J’ai déjà évoqué à plusieurs occasions le contexte de concurrence entre les différentes compagnies ferroviaires qui ont construit le réseau suisse au XIXème siècle. Le souci de rentabilité en a ruiné plus d’une et le besoin de liaisons profitables risquait de laisser certaines régions sans accès au chemin de fer. Pour cette raison, les cantons et les communes se sont souvent associées à des entrepreneurs privés pour financer les lignes de moindre importance.

Une des entreprises qui avait pour but de construire ces chemins de fer du peuple fut le SNB “Schweizerischer Nationalbahn”, fondée par les démocrates de Winterthur et qui voulait créer une deuxième liaison Est-Ouest concurrente des entreprises établies en particulier le Nord-Ost-Bahn (NOB).

Une des sections de ce chemin de fer du peuple fut mis en service il y a 135 ans, le 6 septembre 1877 entre Baden et Zofingen par Lenzburg-Suhr, de même que le raccordement de cette ligne entre Suhr et Aarau. Je vous ai déjà parlé de ces lignes à l’occasion de leur électrification.

Pour illustrer l’histoire ferroviaire du jour, la photo suivante montre les restes de la gare de Buchs (AG) entre Aarau et Suhr lors du remplacement de la ligne CFF (ex-SNB) par la ligne à voie métrique des WSB:

Advertisements

2 thoughts on “Le chemin de fer des démocrates et du peuple

  1. Pingback: Quand la nationalisation corrige les aberrations du libéralisme | Blogueries ferrovipathes

  2. Pingback: Quand la nationalisation corrige les aberrations du libéralisme | Histoire ferroviaire suisse

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s