Un tunnel pour la deuxième voie

BienneParfois, il n’est pas facile de construire une deuxième voie pour augmenter la capacité d’une ligne ferroviaire. C’est particulièrement vrai en montagne, mais aussi lorsque le chemin de fer a du se chercher un chemin étroit entre lac et montagne. Lorsque la compagnie du chemin de fer Est-Ouest (Ost-West-Bahn OWB) a relié les réseaux du Franco-suisse et du Schweizerische Centralbahn en 1860, elle a choisi un tracé à voie unique, le long du lac de Bienne.

Avec l’augmentation du trafic, il a fallu doubler la voie. A deux endroits en particulier, la place manquait pour doubler la voie à son emplacement initial. L’un de ces endroits se situe entre Bienne et le lieu-dit Funtelen, près d’Alfermée. Pour permettre la construction de la deuxième voie, il a fallu remplacer le tracé original le long de la route et du lac par un tunnel de 2432m de long, le tunnel de Vingelz (Vigneules en français). La mise en service date du 14 mars 1969.

La carte ci-dessus provient de la machine à voyager dans le temps de swisstopo et présente en superposition l’ancienne et la nouvelle situation.

Pour l’autre endroit difficile le long du lac de Bienne, pour lequel la deuxième voie n’est pas encore réalisée, c’est à nouveau un tunnel qui sera la solution. Je veux parler de la section Liegerz – Twann (Gléresse – Douane en français). C’est prévu dans la première étape de développement PRODES (horizon 2025), si le contre-projet direct à l’initiative de l’ATE pour les transports publics est accepté. (voir page 1548)

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s