100 ans du chemin de fer du Säntis

CFe 2/2 1 du chemin de fer du Säntis

Initialement, le chemin de fer du Säntis aurait dû comporter 2 sections: Une première partie en adhérence avec un écartement de 1000mm et une deuxième section à crémaillère et un écartement de 800mm. Le trajet devait être Appenzell – Wasserauen – Seealpsee – Meglisalp – Säntis. Les chemins de fer Appenzellois se montrèrent intéressé au projet et accordèrent en 1887 (moins d’une année après l’achèvement de leur ligne jusqu’à Appenzell) une subvention pour les travaux de planification.

Le projet resta toutefois dans les tiroirs pendant plusieurs années, jusqu’en 1903 où le sentiment que le tourisme pourrait se développer devint de plus en plus présent, notamment avec les prémisses de la construction de la ligne du Bodensee-Toggenburg et la construction des tramways appenzellois qui atteindront Appenzell en 1904. Un nouveau projet vit le jour avec une ligne en adhérence jusqu’à Wasserauen, en adhérence et crémaillère jusqu’à Meglisalp puis un téléphérique jusqu’au Säntis.

La première partie de la ligne entre Appenzell et Wasserauen a été mise en service aujourd’hui il y a 100 ans, le 13 juillet 1912.

Pour la suite, les incertitudes sur le tracé, les intempéries et la première guerre mondiale repousseront toujours plus loin le projet de prolongation de la ligne. Lorsqu’en 1935, le téléphérique Schwägalp – Säntis sera mis en service, le projet de chemin de fer du Säntis sera définitivement abandonné et le chemin de fer du Säntis (Säntisbahn – SB) renommé en chemin de fer électrique Appenzell – Weissbad – Wasserauen (AWW). L’AWW sera intégré au chemin de fer appenzellois (AB) en 1947. Grâce à cette fusion, les trains navettes modernes pourront circuler sans changement de Gossau à Wasserauen.

Source: Strassenbahn-Europa

Advertisements