94 ans entre Soleure et Berne

La Ligne RBS Solothurn – Bern est aujourd’hui parcourrue par des rames “La Prima” (voir photo prise à Biberist) ou NeXT toutes les demi-heures dans chaque sens, voire au quart d’heure en heure de pointe avec en plus les trains S8 au quart d’heure entre Bern et Urtenen/Jegenstorf.

Retour il y a 94 ans: inauguration de la ligne Solothurn – Zollikofen par la compagnie du chemin de fer électrique à voie étroite Solothurn – Bern (Elektrische Schmalspurbahn Solothurn – Bern ESB). Cette ligne doit son existence entre autre au fait que les moyens financiers ont manqués à la compagnie du Schweizerischer Centralbahn SCB pour construire la ligne Solothurn – Schönbühl pour laquelle elle avait obtenu la concession en même temps que Olten – Solothurn – Busswil (voir mon article du 4 décembre 2008).

Lors de la création de la compagnie avec l’obtention de la concession fédérale en 1912, Zollikofen était déjà reliée à Bern par la compagnie du Bern – Zollikofen – Bahn (BZB) qui exploitait les lignes Bern Tierpark – Zollikofen et Worblaufen – Worblaufen-Dorf. Avec l’inauguration de la ligne de l’ESB le 10 avril 1916, les voyageurs profitaient d’une amélioration de la liaison entre la ville des ambassades et la capitale fédérale, mais il fallait encore changer de train à Zollikofen.

Les deux entreprises fusionneront en 1922 pour donner naissance au chemin de fer Solothurn – Zollikofen – Bern (SZB). Deux ans plus tard la liaison directe Zollikofen – Worblaufen permettra aussi la liaison sans changement entre Bern et Soleure grâce à la construction du tracé le long de la voie CFF entre Zollikofen et Worblaufen.

Dès 1965, les trains partiront de la nouvelle gare souterraine de Berne sous la gare CFF et en 1984, le SZB fusionnera avec le VBW pour donner naissance au RBS, Regionalverkehr Bern – Solothurn.

Advertisements