Un train au Milieu du Monde

Viadukt_Le_Day

Source: Wikimedia. Image libre de droits

Dans le but de créer une liaison directe entre Lausanne et Paris, la société du chemin de fer Jougne – Eclépens (JE) a construit la ligne Daillens – Vallorbe – Jougne qui passe par Pompaples, petit village connu pour être “au Milieu du Monde”, puisqu’il se situe exactement sur la ligne de séparation des eaux des bassins du Rhône et du Rhin.

La ligne gagne de la hauteur par un lacet entre Arnex-sur-Orbe et Croy-Romainmôtier puis seprente à flanc de coteaux jusqu’au Day. Là elle franchit l’Orbe par un viaduc qui à l’origine était en poutrelles d’acier et à 60m au-dessus de la rivière. Il sera ultérieurement remplacé par un pont avec une arche en béton et la rivière transformée en lac de retenue à cet endroit.

La première partie de la ligne Daillens – Vallorbe a été mise en service le 1er juillet 1870. Son prolongement Vallorbe – Jougne (puis Jougne – Pontarlier – Frasne par la compagnie française PLM) exactement 5 ans plus tard le 1er juillet 1875. Jusqu’à l’ouverture du tunnel du Mont-d’Or en 1915, les trains devaient effectuer un rebroussement à Vallorbe. La section Vallorbe – Jougne (-Pontarlier) a été mise hors service le 19 avril 1939. Sur une partie du tracé, l’association du Coni-Fer fait circuler des trains à vapeur.

Une année après l’achèvement de la construction, la compagnie JE ayant atteint son objectif, la ligne sera intégrée dans la société du chemin de fer de Suisse Occidentale (SO).

Un tunnel inauguré il y a 93 ans…

Le 16 mai 1915, alors que la France était déjà dans la “grande guerre”, un tronçon de 24 km, dont 6099m en tunnel, est mis en service entre Vallorbe et Frasne. Cette nouvelle ligne rendra obsolète le tracé sinueux et montagneux Vallorbe – Jougne – Pontarlier inauguré en 1875 (il sera toutefois encore exploité jusqu’en 1939 et finalement supprimé en 1942).

Le tunnel du Mont d’Or, long de 6.099 km est la pièce maîtresse de ce tronçon. Il se classe au 11ème rang des tunnels ferroviaires du réseau ferré suisse, même s’il ne fait pas à proprement parler partie du réseau suisse…

La ligne a été construite à l’origine à double voie. pendant la deuxième guerre mondiale, l’exploitation en a été suspendue à partir du 17 juin 1940 avant de reprendre le 24 janvier 1945, mais à voie unique. Le 25 avril 1958, ce tronçon sera électrifié en 25kV 50 Hz depuis Dôle, en même temps que la ligne Frasne-Pontarlier, rendant ainsi les trajet Lausanne, respectivement Bern – Paris, électrifiés sur tout le parcours.