La fin du Rive Bleue Express

DSC07599

Quelques rails envahis par la végétation: il y a bien longtemps qu’aucun train ne circule sur cette ligne. Nous sommes à Evian, extrémité de la ligne du Tonkin. Après la suppression du trafic voyageur en 1938 et du trafic marchandise et 1988, c’est au tour du trafic touristique de disparaître le 27 septembre 1998…

Pour qu’un jour un train à nouveau puisse y circuler, une association s’engage: RER sud-Léman. Objectif? profiter de l’ouverture du CEVA et de la création du RER Franco-Valdo-Genevois pour redynamiser le sud Léman et offrir le trajet ferroviaire le plus court entre le Valais et Genüve par la rive sud du lac.

Voir aussi mon article du 13 juillet 2013.

10 juillet 1986: Rive Bleue Express

La BB 71010 ex-SNCF a servi d’engin de traction pour les trains de l’association “Rive Bleue Express” de la ligne du Tonkin entre Bouveret et Evian, lorsque ce n’était pas la petite E 3/3 qui s’en occupait. L’association Rive Bleue Express avait pour objectif de faire circuler des trains historiques sur la partie française de la ligne du Tonkin entre Bouveret et Evian. Le premier train de l’association a roulé le 10 juillet 1986, il y a 26 ans. (lire aussi les précisions apportées par mes lecteurs dans les commentaires)
 
A cette époque, quelques trains de fret empruntaient encore la ligne, mais ils ne dureront que jusqu’en 1988. Dès cette date, seuls les trains du RBE rouleront encore sur une infrastructure se dégradant peu à peu. Faute de financement pour les travaux nécessaires à l’infrastructure, les trains cesseront de circuler en décembre 1998.
 
Une association franco-suisse “Sauvons le tonkin” milite pour la réouoverture de la ligne et espère qu’avec l’ouverture du CEVA, la liaison “Sud-Léman” regagnera en intérêt.