26.10.1907: Relier Langenthal au Jura

Dans les années 70 du 19ème siècle, la ville de Langenthal avait fondé beaucoup d’espoir dans la réalisation d’une chemin de fer Jura-Gothard qui devait donner à la France un accès à l’Italie en passant par Belfort – Delle – delémont – Moutier – Balsthal – Oensingen – Langenthal – Huttwil et passer au sud du lac des Quatre-cantons. Le projet ne verra pas le jour, mais diverses régions et localités qui espéraient être reliées par cette ligne construiront plus tard des petits morceaux de ce trajet, sous la forme de petites lignes indépendantes ou reliées au réseau ferré suisse.

Entre Langenthal et Oensingen au pied du Jura, c’est une ligne a voie métrique qui sera construite. Elle sera construite en grande majorité sur la route et exploitée comme tram. La ligne Langenthal – Oensingen Schulhaus du chemin de fer Langenthal – Jura (LJB: Langenthal – Jurabahn) a été mise en serice il y a aujourd’hui 105 ans, le 26 octobre 1907.

L’automotrice historique BRe 4/4 116, utilisée pour des trains d’excursion sur les lignes de l’asm date de la mise en service de la ligne (anciennement CFe 4/4). Il existe un autre véhicule datant de la mise en service, le Ce 2/2 12 qui se trouve au Blonay-Chamby.

21 ans après la mise en service de la ligne, sa dernière partie entre Oensingen et Oensingen Schluhaus sera supprimée. La section Niederbipp – Oensingen sera quant à elle fermée en 1943. Ironie de l’histoire, le nouveau tronçon Niederbipp – Oensingen de l’asm vient d’être inauguré le 19 octobre 2012…

A signaler encore en 1909 la mise en service de la première installation de chargement de wagons à voie normale sur trucks porteurs à Langenthal, pour la desserte de divers clients le long de la ligne.

En 1916, le chemin de fer Langenthal – Melchnau (LMB) sera mis en service. Le LMB et l’LJB collaboreront dès le début, la conduite de l’exploitation étant confiée au LJB. La collaboration deviendra fusion en 1958 sous le nom de Oberaargau – Jurabahn (OJB) puis plus tard Regionalverkehr Oberaargau (RVO). En 1999, nouvelle fusion avec le chemin de fer voisin Solothurn – Niederbipp (SNB) ainsi que le chemin de fer Bienne – Täufelen – Ins (BTI) pour former l’asm (Aare – Seeland mobil).

Advertisements