100 ans Sursee – Triengen

Alors que la ligne principale Luzern – Olten part à gauche en direction de la vallée de la Wigger, la ligne de droite part vers le nord dans la vallée de la Suhre.

De Sursee, elle va jusqu’à Triengen, dernière localité du canton de Lucerne. La Confédération avait accordé en 1893 à un comité lucernois une concession pour la construction d’un chemin de fer à voie normale dans la vallée de la Suhre. Comme les travaux n’avançaient pas, elle accordera en 1899 à un comité argovien un concession pour un chemin de fer à voie métrique. Celui-ci verra le jour en 1901 entre Aarau et Schöftland.

Le canton de Lucerne et en particulier les habitants de Triengen s’opposeront à la prolongation du chemin de fer Aarau – Schöftland, en avançant notamment l’argument qu’un chemin de fer à voie métrique n’aurait pas les capacités suffisantes pour le transport des marchandises. Ainsi, le 23 novembre 1912, la ligne Sursee – Triengen à voie normale sera mise en exploitation.

Entre 1905 et 1945, pas moins de 29 études proposeront de relier les deux terminus Triengen et Schöftland, mais sans se prolonger par un projet. En 1953, une étude conjointe des cantons de Lucerne et Argovie proposera de prolonger la ligne de Schöftland à Triengen et de transformer le ST à voie métrique. L’Office fédéral des transports s’opposera d’abord à ce projet, mais sous la pression des cantons et des communes, finira par accorder une concession en 1963. Toutefois, lors de la planification de détail, il s’avéra que les coûts seraient bien plus élevés que prévu. Par ailleurs la tendance étant plutôt à la suppression de lignes, le remplacement du trafic de voyageur par bus fut décidé et introduit le 26 septembre 1971.

La ligne existe encore, mais n’est plus utilisée que pour du trafic de marchandises et des trains historiques.

Source: Wikipedia

Advertisements

25.09.1971: Suppression du trafic Sursee – Triengen

Le chemin de fer Sursee – Triengen (ST) est une de ces lignes suprenantes du réseau ferré suisse: A peine 9 kilomètres de long, se détachant d’une ligne principale et ne deservant que quelques villages de moindre importance.

En regardant la carte, on constate toutefois que la voie principale change de vallée après Sursee, en direction du Nord, tandis que la ligne du ST reste dans la vallée de la Suhre et s’arrête au dernier village du canton de Lucerne. Quelques km plus loin dans le canton d’Argovie, on trouve le terminus de la ligne métrique Aarau – Schöftland. Pourquoi ces deux lignes et pourquoi n’a-t-on jamais relié les deux réseaux? je vous en reparlerai dans quelques mois à l’occasion du centenaire du ST.

Aujourd’hui l’occasion est moins réjouissante: le 25 septembre 1971, le trafic de voyageurs a été supprimé sur la ligne Sursee – Triengen. A Sursee, les deux voies du ST qui aboutissaient sur une plaque sectorielle ont été supprimées, pour faire place à un abri à vélo. Il ne reste qu’un bout de voie se terminant sur un butoir: