Jubilés ferroviaires 2020

150 ans:

  • Wil – Ebnat-Kappel (Toggenburgerbahn, TB)
  • Daillens-Vallorbe (chemin de fer Jougne-Eclépens, JE)

125 ans:

Mises en service:

Dans les villes:

Des doubles voies:

Et une suppression de l’exploitation: Le Creux – Convers

100 ans:

Pas de mise en service en 1920, mais des doubles voies et surtout de l’électrification.

Doubles voies:

Electrification:

75 ans:
Au niveau des doubles voies, à signaler la mise en double voie de Rivera-Bironico – Mezzovico et la suppression de la deuxième voie dans le tunnel du Mont d’Or. Sinon, il y a essentiellement des électrifications à signaler en 1945:

Notons aussi la suppression de deux petites lignes particulières: l’antenne de la ligne AL Pont-de-la Grande-Eau – Grand-Hôtel-d’Aigle et Mürren Bahnhof – Kurhaus. Une petite transformation de la ligne du MOB avec un nouveau tracé entre Chamby et Sendy-Sollard complète l’année 1945.

50 ans:

Suppressions:

Doubles voies:

25 ans:

  • Mise en service du tunnel du Grauholz (CFF) et de la nouvelle gare souterraine du LEB Lausanne-Chauderon, ainsi que d’une nouvelle liaison entre la gare principale de Zürich et les installations de service Zürich-Herdern (CFF).
  • Suppression de la caténaire entre Laupen et Gümmenen (STB)
  • Quelques deuxièmes ou troisièmes voies: Rupperswil – Aarau (3ème voie), Gisikon-Root – Ebikon, Lyss – Suberg-Grossaffoltern et Berikon-Widen – Rudolfstetten Hofacker (BD).

 

 

Des canaris en direction du Zoo

Le tram 6 des Verkehrsbetriebe Zürich (VBZ) a un parcours sinueux et raide. Les courbes les plus serrées ont un rayon de 12m et la pente la plus forte atteint 70 %o. Il utilise en partie une ligne mise en service le 16 février 1895. Plus précisément, c’est le tram 5 qui aujourd’hui roule sur cet ancien tracé, mais les deux lignes sont communes de Platte à Kirche Fluntern.

Retour à l’histoire: le ZZB (Zentrale Zürichbergbahn) a été créé, notamment sous l’impulsion de la commune de Fluntern (aujourd’hui quartier de Zürich). Il s’agissait de relier à la ville la zone d’excursion du Zürichberg. On pensa d’abord à prolonger l’ancien Zürichbergbahn (funiculaire qui porte actuellement le nom de Polybahn et conduit à l’école Polytechnique) par un tram à crémaillère à vapeur ou air comprimé.

Finalement, ce fut un tram électrique, mais dont l’énergie était produite par une usine à gaz que l’on pouvait visiter. L’histoire raconte que les sommes encaissées pour les entrées de l’usine ont permis de créer une caisse de pension pour les employés.

De Kirche Fluntern, une autre ligne fut construite sur le tracé approximatif de l’actuel bus 33, jusqu’au funiculaire du Rigiblick. (Seilbahn Rigiblick mis en service en 1901).

Le ZZB, surnommé le chemin de fer canaris en raison de ses trams jaunes fut intégré aux trams de la ville de Zürich (Städtische Strassenbahn Zürich, StStZ) au 1.01.1906.

L’illustration montre la motrice 1350 de l’association Pro Sächsitram. Elle est certes anachronique par rapport à la courte vie du ZZB, mais parcours malgré tout l’infrastructure raide et sinueuse de cette ligne qui aujourd’hui aurait fêté 114 ans.