3 juillet 1909, électrification Lauterbrunnen – Kleine Scheidegg

DSCF8930On devine au centre de la photo une petite locomotive du type He 2/2. Bien qu’il s’agisse probablement de la 64 qui date de 1926, elle est du même type que les He 2/2 51-54 qui datent de l’électrification de la moitié Ouest de la ligne (Lauterbrunnen – Kleine Scheidegg), il y a aujourd’hui 105 ans. L’exploitation à vapeur n’aura dès lors duré que 16 ans depuis la mise en service de la ligne.

Un peu moins d’une année plus tard, la moitié Est (côté Grindelwald) sera elle aussi électrifiée.

Advertisements

115 ans Lauterbrunnen – Wengen – Grindelwald

Le 20 juin 1893 fut inauguré le chemin de fer de la Wengernalp (Wegernalpbahn – WAB) qui relie Lauterbrunnen à Grindelwald par Wengen et la petite Scheidegg.

Grâce au petit train à crémaillère (système Riggenbach) sur voie étroite de 80cm, le village de Wengen a pu devenir la célèbre station de sport d’hiver qu’elle est aujourd’hui et qui a la particularité de ne pas avoir de trafic automobile.

Entre Lauterbrunnen et Wengen, le tracé initial avec des pentes atteignant 25% et aucun possibilité d’évitement limitait à ce point l’exploitation qu’il a fallu en 1910 déjà mettre en service un tracé alternatif moins raide (18%), avec une station de croisement “Wengwald”. Le tracé initial a longtemps encore servi de ligne de délestage en cas de forte affluence mais a définitivement été supprimé l’année passée.

A son point le plus, la petite Scheidegg, le WAB donne la correspondance au chemin de fer de la Jungfrau. Bien que les voies venant de Lauterbrunnen et de Grindelwald se rejoignent à la petite Scheidegg, il n’y a pas de train continu, car pour des questions des sécurité, les trains circulent toujours avec la motrice en aval. Pour permettre l’échange de composition entre les deux versants, un triangle de voie partiellement souterrain a été installé à la petite Scheidegg en 1948.

Autre particularité de la ligne: la gare de Grindelwald Grund où les trains doivent rebrousser pour remonter à la gare de Grindelwald.

Au niveau du matériel roulant, il fut au départ choisi techniquement compatible avec celui du chemin de fer de la Schynigge Platte. Bien qu’ayant toujours été une société indépendante, l’exploitation du WAB a dès le début été confiée au chemin de fer de l’Oberland-Bernois (BOB).