21 novembre 1965, la gare souterraine du SZB

CH_RBS_08_pendlerpintli_Bern

Automotrice Bre 4/4 1 du RBS (ex-SZB) “Pendlerpintli” comme train de renfort en heure de pointe du matin dans la gare souterraine du RBS à Berne.

A l’origine, la ligne Bern – Zollikofen du chemin de fer éponyme (BZB) était entièrement construite comme tram. Les trains utilisaient d’ailleurs l’infrastructure des trams de Berne sur la dernière partie du trajet entre l’arrêt “Tierspital” et la place de la gare.

Avec l’augmentation du trafic routier et la transformation peu à peu du tram suburbain en chemin de fer de banlieue, de même que l’objectif de faire venir les trains du Worblental à Bern par le même axe plutôt que par la place Guisan, la cohabitation rail-route n’était plus possible.

Dès lors on construisit un tunnel (Schanzentunnel) et une nouvelle gare souterraine à 4 voies. Elle a été mise en service le 21 novembre 1965. Cette gare que les pendulaires connaissent bien existe encore avec les voies 21-24 mais est au bout de sa capacité et les travaux de planification d’un nouveau terminus sont en cours.

Il faudra encore presque dix ans de travaux pour mettre en site propre le tronçon entre Worblaufen et le portail du tunnel de la Schanze et permettre ainsi aux trains de la vallée de la Worble d’utiliser aussi cette gare.

Suppression du train entre Guisanplatz et Ittigen

Ce bloc de béton autour duquel pousse un arbre se situe le long d’un sentier à Ittigen. Au pied du bloc de béton, on devine un arceau métallique. Il s’agit d’un socle de caténaire sur lequel était fixé un mât en bois pour l’ancienne ligne Guisanplatz – Ittigen.

La ligne a été mise en service en 1913 par les chemins de fer de la vallée de la Worble (Worblentalbahn, WT) en même temps que le raccordement Ittigen – Worblaufen-Dorf au chemin de fer Bern – Zollikofen.

Très rapidement, le trafic Bern – Worblental se fera essentiellement par Worblaufen, plutôt que par Guisanplatz. Aussi après la modification de l’entrée en gare de Bern et avec l’ouverture du tunnel de Tiefenau, la totalité du trafic Bern – Worblental passera par la ligne du chemin de fer Solothurn – Zollikofen – Bern (SZB) entre Bern et Worblaufen.

La ligne Guisanplatz – Ittigen a été supprimée le 25 mai 1974, en même temps que la mise en service du tunnel de Tiefenau.

99 ans Bern – Zollikofen

Il y a 99 ans aujourd’hui, le 13 juillet 1912, que le chemin de fer Bern – Zollikofen (BZB) a mis en service sa ligne entre bern Tierspital à Zollikofen, par la Tiefenaustrasse, Worblaufen et Unterzollikofen. 4 ans plus tard, les voyageurs pourront prolonger leur voyage jusqu’à Soleure sur la ligne de l’ESB (Elektrische Schmalspurbahn Solothurn – Bern) qui sera dès le début exploitée en commun avec le BZB.

Le même jour, le BZB a aussi mis en service la ligne de Worblaufen à Worblaufen Dorf, arrêt qui se situait environ vers l’actuelle cimenterie sous le pont CFF/autoroute. Cette antenne permettra de faire la liaison à Ittigen avec la ligne de Bern à Worb par Guisanplatz.

Le BZB et l’ESB fusionneront en 1922 pour former le SZB (Solothurn – Zollikofen – Bern) qui fusionnera en 1984 avec les VBW pour donner naissance au RBS.

Le 27.09.1924, le SZB ouvrira la deuxième liaison Zollikofen – Worblaufen parallèle à la voie CFF pour les trains direct Soleure – Berne. Le trafic local Berne – Zollikofen se poursuivra sur la ligne d’Unterzollikofen jusqu’en 1974. Le 25 mai 1974, la ligne sera en effet amputée de sa partie Unterzollikofen – Zollikofen.

L’illustration montre la locomotive G(e)m 4/4 121 qui date de l’ouverture de la ligne en 1912. Elle a été équipée en 1960 d’une génératrice diesel, faisant d’elle la première locomotive bi-mode de Suisse. Elle est utilisée maintenant uniquement en mode thermique pour des tests sur la caténaire (et éventuellement le dégivrage). Photo prise à Worblaufen.

22.07.1968: nouveau tracé entre Worblaufen et Ittigen

On parlait hier de l’électrification du chemin de fer Bern – Worb. Aujourd’hui, c’est d’une autre ligne du RBS dont on parle, l’actuelle S7 du RER bernois.

Il y a en effet aujourd’hui 42 ans que les premiers éléments d’une ligne moderne ont été posés: un nouveau tracé VBW (Vereinigte Bern – Worb Bahnen) entre Worblaufen et Ittigen et le début de la construction de la deuxième voie.

Il faudra toutefois 39 ans, jusqu’à fin 2007 pour que la voie soit double sur la presque totalité du parcours Worblaufen – Bolligen (à l’exception de quelques dizaines de mètres à Ittigen).

Avant le tracé en site propre avec tunnel et pont sur la Worble sous le viaduc CFF et autoroute, le train empruntait la route. A droite, la situation actuelle vue depuis le viaduc CFF/autoroute et ci-dessous, une photo de P.Sutter  que l’on trouve sur l’excellent site de Maurizio Polier:

La photo date du 13 juillet 1968, soit 9 jours avant la mise en service du nouveau tracé. On voit un train de marchandise sur l'ancien tracé routier de la "Worblaufenstrasse" et sous le viaduc des CFF, le pont du nouveau tracé.

94 ans entre Soleure et Berne

La Ligne RBS Solothurn – Bern est aujourd’hui parcourrue par des rames “La Prima” (voir photo prise à Biberist) ou NeXT toutes les demi-heures dans chaque sens, voire au quart d’heure en heure de pointe avec en plus les trains S8 au quart d’heure entre Bern et Urtenen/Jegenstorf.

Retour il y a 94 ans: inauguration de la ligne Solothurn – Zollikofen par la compagnie du chemin de fer électrique à voie étroite Solothurn – Bern (Elektrische Schmalspurbahn Solothurn – Bern ESB). Cette ligne doit son existence entre autre au fait que les moyens financiers ont manqués à la compagnie du Schweizerischer Centralbahn SCB pour construire la ligne Solothurn – Schönbühl pour laquelle elle avait obtenu la concession en même temps que Olten – Solothurn – Busswil (voir mon article du 4 décembre 2008).

Lors de la création de la compagnie avec l’obtention de la concession fédérale en 1912, Zollikofen était déjà reliée à Bern par la compagnie du Bern – Zollikofen – Bahn (BZB) qui exploitait les lignes Bern Tierpark – Zollikofen et Worblaufen – Worblaufen-Dorf. Avec l’inauguration de la ligne de l’ESB le 10 avril 1916, les voyageurs profitaient d’une amélioration de la liaison entre la ville des ambassades et la capitale fédérale, mais il fallait encore changer de train à Zollikofen.

Les deux entreprises fusionneront en 1922 pour donner naissance au chemin de fer Solothurn – Zollikofen – Bern (SZB). Deux ans plus tard la liaison directe Zollikofen – Worblaufen permettra aussi la liaison sans changement entre Bern et Soleure grâce à la construction du tracé le long de la voie CFF entre Zollikofen et Worblaufen.

Dès 1965, les trains partiront de la nouvelle gare souterraine de Berne sous la gare CFF et en 1984, le SZB fusionnera avec le VBW pour donner naissance au RBS, Regionalverkehr Bern – Solothurn.