Double voie Hasle-Rüegsau – Oberburg

DSC18477

De Burgdorf à Hasle-Rüegsau, les lignes Burgdorf – Konolfingen – Thun et Burgdorf – Langnau i.E. utilisent le même tronçon (aujourd’hui BLS, à l’époque EBT). Dès lors, il n’est pas étonannt qu’il est rapidement devenu un goulet d’étranglement. Pour permettre une exploitation fluide, il a été mis en double voie en plusieurs étape.

La première date d’il y a 45 ans, le 16 décembre 1970, entre Hasle-Rüegsau et Oberburg. La dernière partie sera mise en double voie 24 ans plus tard entre Burgdorf et Burgdorf-Steinhof. La photo a été prise depuis l’automotrice historique BCFe 4/6 du BLS le 6 décembre 2015.

26 août 1994: la double voie est continue entre Hasle et Burgdorf

DSC10526La gare de Burgdorf-Steinhof est aujourd’hui à l’honneur. Jusqu’au 25 août 1994, elle marquait la fin de la double voie Hasle-Rüegsau – Burgdorf. Dès la mise en service du dernier tronçon de double voie entre Steinhof et la zone dite Lerchenbühl peu avant la gare de Burgdorf, il y a aujourd’hui 20 ans, la ligne sera à double voie sur l’ensemble du tronçon commun antre les lignes historiques de l’Emmentalbahn (Burgdorf – Langnau) et du Burgdorf – Thun – Bahn.

1933: électrification BTB en 15kV

Le chemin de fer Bertoud – Thoune (Burgdorf – Thun – Bahn, BTB) a été mis en service en 1899, et exploité dès le départ à l’électricité en courant triphasé de 750V 40Hz (voir l’article). Entre Berthoud et Hasle-Rüegsau, la ligne empruntait le tracé de l’Emmental-Bahn (EB) Berthoud – Langnau i.E. qui exploitait aussi la ligne du BTB. l’EB a été électrifiée en 1919  avec le même courant que le BTB, puis en 1932, transformée en courant alternatif 15kV 16.7Hz (courant CFF) en décembre 1932. 2 mois plus tard, le 11 février 1933, la ligne du BTB sera aussi transformée pour l’exploitation en courant CFF jusqu’à Grosshöchstetten, puis en avril jusqu’à Thoune permettant ainsi à nouveau l’exploitation commune des 2 entreprises, qui fusionneront en 1942 pour former l’EBT (Emmental – Burgdorf – Thun).

L’EBT, le chemin de fer Soleure – Moutier (SMB) et les chemins de fer réunis de Huttwil (Vereinigte Huttwil Bahnen VHB) ont été exploité sous la forme d’une communauté d’exploitation. Les 3 entreprises fusionneront en 1997 pour former les transports régionaux du moyen-pays (Regionalverkehr Mittelland RM) qui fusionnera avec le BLS en 2006.

Pour illustrer l’électrification et cette généalogie complexe, le De 4/4 259 est un bon exemple:

Au moment de la transformation de courant triphasé en alternatif, l’EB a commandé des automotrices CFe 2/4 qui ont circulé tant sur la ligne de l’EB que celle du BTB. Dès 1947, avec la suppression de la 3ème classe, elles deviendront BDe 2/4. Avec l’arrivée de la première génération de RBDe 4/4 dès 1973, les BDe 2/4 représentaient du matériel d’une autre époque. Mais le bon état électrique et le manque de matériel tractant ont incité les dirigeants à trouver des solutions inovatives.

Ainsi, à partir des BDe 2/4 226 et 230 EBT ont été créés les De 4/4 235 et 236 EBT ainsi que les De 4/4 265 et 266 VHB à partir des BDe 2/4 223 et 228, le 228 étant à l’origine un véhicule EBT et donc EB au départ. Avec la fusion et renumérotation, le De 4/4 266 VHB deviendra le De 4/4 259 RM que le club Salon Bleu remettra aux couleurs vertes dès 2004. Il est aujourd’hui stationné à Huttwil, là où la photo a été prise.

La première ligne électrifée à voie normale a 110 ans

La première ligne ferroviaire à voie normale (écartement 1435mm) électrifiée d’Europe fête aujourd’hui 110 ans. Il s’agit de la ligne Burgdorf – Thun.

Pour raccourcir le trajet entre les deux bourgades bernoises, sans passer par la capitale, il fut décidé de construire une ligne ferroviaire par les vallées de Biglen, le village de Konolfingen et la vallée de la Chise: Le chemin de fer Berthoud – Thoune en français ou Burgdorf – Thun – Bahn (BTB) en v.o. La nouvelle ligne se raccordait à Hasle – Rüegsau à celle de l’Emmental – Bahn (EB) Burgdorf – Langnau.

Dès le début, la ligne a été électrifiée, en courant triphasé de 750V. La section de l’EB entre Burgdorf et Hasle – Rüegsau a aussi été électrifiée, afin de permettre la traction continue des trains entre Burgdorf et Thun. L’inauguration a eu lieu aujourd’hui il y a 110 ans, le 21.07.1899.

La ligne sera réelectrifiée en courant alternatif 15kV, 16 2/3 Hz en 1932/1933, en même temps que les lignes Burgdors – Langnau et Burgdorf – Solothurn de l’EB.

Dès le début, les deux compagnies ont étroitement collaboré et exploité conjointement les lignes. La règle voulait que le directeur de l’EB soit aussi le président du Conseil d’administration du BTB. La collaboration conduira naturellement à la fusion le 1.01.1942 qui vera ainsi naître la compagnie Emmental – Burgdorf – Thun (EBT). Cette dernière fusionnera le 1.01.1997 avec les Vereinigte – Huttwil – Bahnen (VHB) et le Solothurn – Moutier – Bahn (SMB) pour donner naissance au Regionalverkehr Mittelland qui fusionnera avec le BLS 24.04.2006.

L’illustration montre la locomotive BTB 2 triphasée, avec le capot caractéristique de son moteur central. Cette locomotive se trouve au musée suisse des transports à Lucerne.