Le pied de la rampe en double voie

dsc20042Erstfeld était jusqu’en décembre 2016 le point de départ des rampes du Gothard du côté Nord. C’est encore le cas, mais la très grande majorité du trafic passe par le tunnel de base du Gothard qui commence avant Erstfeld. Après avoir construit le tunnel et les deux lignes d’accès, la société du chemin de fer du Gothard Gotthardbahn c’est très vite attaquée au doublement de la ligne, petit bout par petit bout. La première partie de la rampe Nord entre Erstfeld et Amsteg-Silenen a été mise en double voie le 9 avril 1893. La suite entre Amsteg et Gurtnellen suivra un peu plus d’un mois plus tard.

Cadenazzo – Luino, 131 ans

DSC07286

 

La ligne de Luino serpente entre montagne et lac majeur et traverse quelques villages aux ruelles étroites, comme par exemple Gerra-Gambarogno. Sous son caractère de ligne secondaire (elle est à voie unique), elle est un axe important pour le trafic de marchandise Nord-Sud.

Historiquement aussi, la ligne était prévue pour jouer un rôle important: la compagnie de chemin de fer du Gothard (Gotthardbahn, GB) l’a en effet construite comme ligne d’apport à la ligne du Gothard en prévision d’y faire circuler les trains à destination de Gênes.

Cette ligne internationale de 31km de lon a été mise en service le 4 décembre 1882. Elle sera la dernière ligne CFF a être électrifiée le 11 juin 1960.

13.09.1891: double voie Faido – Lavorgo

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises de la mise en double voie de la ligne du Gothard, souvent en faisant le lien avec des endroits que nous reproduisons sur notre projet des rampes du Gothard en N. J’ai notamment présenté le doublement de la voie entre Faido et Rodi-Fiesso, entre Rodi-Fiesso et Ambri puis Airolo, ou encore sur la Biaschina entre Lavorgo et Giornico.

Il reste aujourd’hui le morceau manquant entre les tronçons ci-dessus, à savoir entre Faido et Lavorgo. C’est le 13 septembre 1891 que la compagnie du Gothard (GB) a mis en service la deuxième voie sur ce tronçon.

Pour illustrer cet événement, un IR Zürich – Locarno au passage à Lavorgo.

DSC04385

Le pont du Kerstelenbach en double voie

KerstelenbachLors de son ouverture en 1882, la ligne du Gothard était majoritairement à voie unique. Les travaux de doublement de la voie ont toutefois assez rapidement été entrepris. Il y a 120 ans aujourd’hui, le 14 mai 1893, c’est le tronçon Amsteg-Silenen – Gurtnellen. Un des ouvrages marquants du tronçon est le pont sur le Kerstelenbach.

A l’origine il s’agissait d’un ouvrage en poutrelles d’acier en deux portées. Il a été renforcé ultérieurement par un ventre de poisson avant d’être remplacé dans les années 1960 par un ouvrage moderne acier et béton.

C’est ce pont que Francis a reproduit sur son segment de notre maquette des rampes du Gothard à l’échelle N et qui me sert d’illustration pour l’histoire du jour.

Sur le même tronçon on notera comme autre ouvrage marquant le viaduc Intschireuss, reproduit par un autre de mes collègues modélistes, Eric:

SONY DSC

1er mai: festival de doubles voies

Cette Re 460 avec décor Märklin près d’Aigle sur la ligne à double voie du Simplon sera le porte-parole de toutes les mises à double voie que l’on peut citer au titre des anniversaires ferroviaires du jour:

  • 1857 – Schweizerische Centralbahn (SCB): Basel – Sissach et Sissach – Läufelfingen dès la mise en service. Sur ces tronçons la circulation se fait à droite à la mise en service de la double voie.
  • 1892 – Gotthardbahn (GB): Giornico – Bodio
  • 1902 – Jura-Simplon (JS): Lausanne – La Conversion et Puidoux-Chexbres – Palézieux
  • 1903 – CFF: Villeneuve – Aigle
  • 1904 – GB: Immensee – Brunnen
  • 1905 – CFF: Coix-Romainmôtier – Les Grands Bois
  • 1906 – CFF: Bex – St-Maurice, Isikon-Frauenfeld, Les Grands Bois – Vallorbe, Oberwinterthur – Wiesendangen et Oron – Vauderens
  • 1907 – CFF: Aigle – St-Triphon (image) et Müllheim-Wiegoltingen – Sulgen
  • 1909 – CFF: Nebikon – Sursee
  • 1910 – CFF: Vernayaz – Martigny
  • 1911 – CFF: Aarburg-Oftringen – Zofingen et Vauderens-Siviriez
  • 1912 – CFF: Mendrisio – Chiasso, St. Gallen – St. Gallen-Brüggen et Wil – Eschlikon
  • 1913 – CFF: Aadorf – Räterschen et Münchenstein – Basel SBB PB
  • 1914 – CFF: Thörishaus – Bern
  • 1920 – CFF: Lengnau – Biel Mett

Deuxième voie Bellinzona – Osogna-Cresciano

La célèbre ligne du Gothard a été mise en service en 1882. Très rapidement, l’augmentation du trafic a nécessité le doublement de la voie. Par endroit il a fallu trouver un autre chemin pour la deuxième voie, comme par exemple sur la rampe nord du Ceneri, ou près de Polmengo, ou encore le long du Lac des 4 Cantons.

Dans tous les cas les ouvrages d’art portent souvent encore aujourd’hui les marques de la construction de cette deuxième voie. La deuxième voie du tronçon qui nous intéresse de Bellinzona à Osogna-Cresciano a été mise en service le 19 avril 1896. Le seul ouvrage d’art important est le pont métallique sur la Moesa près de Castione-Arbedo.

La photo montre ma reproduction en cours à l’échelle N de ce pont pour notre projet Gothard, en l’occurence du pont II, celui qui a été nécessaire pour le doublement de la voie.

130 ans Ceneri

Lorsque que je vous ai parlé de la deuxième voie au Ceneri, je vous ai montré une photo des viaducs Piantorino I et II. Pour illustrer aujourd’hui les 130 ans de la mise en service (10.04.1882) de la ligne du Ceneri Giubiasco – Lugano, une vue de la reproduction par Francis Müller de ces viaducs à l’échelle N dans le cadre de notre projet Gothard.

A l’époque de la mise en service, il n’y avait bien sûr qu’une seule voie, celle de droite sur la photo.

La Biaschina en double voie

La Biaschina est un des endroits les plus spectaculaires de la ligne du Gothard. En 5 km de voie, mais avec une distance à vol d’oiseau de moins d’un kilomètre, c’est une dénivellation de plus de 100mètres que les trains franchissent. Ils passent par 2 tunnels hélicoïdaux et le magnifique viaduc de Pianotondo en légère courbe.

Ce viaduc a été construit en poutrelles métalliques en 4 sections posées sur 3 piles intermédiaires. Quelques années après sa construction, le viaduc a été élargi afin lors de la mise en double voie de la ligne. Entre Lavorgo et Giornico, ce fut fait en 1892, le 27 mars, il y a 119 ans.

Par la suite, la viaduc a subi une nouvelle transformation en 1919, lorsque l’ancien tablier métallique a été remplacé par un ouvrage de 8 arches en maçonnerie.  Les piles du premier pont montrent encore les étapes successives comme on le voit sur l’image de gauche: la pile originale à droite, son élargissement à gauche, puis les arches en maçonneries.

Dans le cadre de notre projet des rampes du Gothard en N, j’ai reproduit cet ouvrage. Vous trouverez un article détaillé ici: http://www.beuret.net/viaduc-pianotondo/

Le plus au Sud, il y a 136 ans

ICN près de la sous-station électrique de Ferrera enter Melide et Lugano

Le point le plus au sud du réseau ferré suisse se trouve à la frontière italienne à Chiasso. C’est par là qu’entrent les trains qui traverseront les Alpes par la célèbre ligne du Gothard. C’est aussi une des extrémités du tout premier tronçon mis en service de la ligne du Gothard, il y a aujourd’hui 136 ans.

En effet, c’est le 6 décembre 1874 que la compagnie du chemin de fer du Gothard (Gotthardbahn, GB) a mis en service le tronçon Chiasso – Lugano. Le même jour le tronçon Biasca – Bellinzona a lui aussi été mis en service. Il faudra toutefois attendre le 10 avril 1882 pour que ces deux tronçons soient reliés par la ligne du Monte Ceneri.

En revanche, côté italien, le liaison Chiasso – Como sera ouverte le 28 septembre 1876 par la Società ferroviaria dell’Alta Italia (SFAI).

La double voie peu à peu au Gothard

La ligne du Gothard a été mise en service en 1882 à voie unique, mais très vite, on s’est mis à construire la deuxième voie de cette artère importante: en 1883 déjà, le tunnel était exploité à double voie.

Le premier tronçon des rampes a avoir été mis en double voie est le célèbre passage entre Rodi-Fiesso et Faido, avec ses deux tunnels hélicoïdaux. C’était le 28 mai 1890, il y a 120 ans aujourd’hui. A noter aussi le 28 mai, mais 3 ans plus tard, la mise en service de la deuxième voie entre Wassen et Göschenen.

Le tronçon fêté aujourd’hui aura les honneurs de notre projet de maquette des rampes du Gothard à l’échelle N, puisque Philipp en reproduit le pont sur le Tessin à Rodi-Fiesso (y compris l’ancien barrage) et le viaduc de Polmengo, y compris le tunnel hélicoïdal. Quant au Ponte di Mezzo, à la sortie de la Gola di Piottino illustré ici, il se trouve entre les deux tunnels hélicoïdaux et fera l’objet de mon deuxième segment.

Pour suivre le projet Gothard, cliquez ici.