Le trafic de marchandises supprimé

DSC11905Cette étrange fosse à droite est un reste du trafic de marchandise qui circulait sur la ligne RBS entre Solothurn et Fraubrunnen. Elle se trouve à la gare de Lohn-Lüterkofen et il s’agit d’une fosse à bogies pour le transfert de wagons à voie normale sur une ligne métrique.

Les wagons à voie normale étaient en effet mis sur des bogies porteurs à Solothurn et acheminés ainsi jusqu’à Lohn Lüterkofen où ils étaient à nouveau déchargés. A Lohn-Lüterkofen ils étaient ensuite manoeuvrés à l’aide de treuils et de câbles.

A Fraubrunnen par contre, les voies desservices par le trafic de marchandises étaient métriques et il n’était pas nécessaire de décharger les wagons des bogies porteurs.

Le service de marchandise sur le RBS entre Solothurn et Fraubrunnen a pris fin le 15 décembre 2003, en même temps que le trafic marchandise sur la ligne du zentralbahn (zb, à l’époque encre CFF) entre Interlaken Ost et Meiringen ainsi que sur la ligne Meinrigen – Inertkirchen (MIB).

Advertisements

Le Brünig électrifié

La ligne du Brünig, construite par la compagnie du chemin de fer Jura – Bern – Luzern passera dans le giron des CFF avec la nationalisation de 1902.

Seule ligne à voie métique et à crémaillère de la compagnie nationale, elle sera électrifiée en deux temps, la première partie le 18 novembre 1941, il y a 73 ans aujourd’hui, entre Luzern et Meiringen et la deuxième partie entre Meiringen et Interlaken Ost pour Noël 1942.

A l’occasion de l’électrification, les CFF ont aussi fait développer des fourgons automoteurs électriques Deh 4/6 pour cette ligne. En voici un en gare de Luzern dans les années 80:

deh46_lu2

Une ligne électrifiée en cadeau de Noël

Certains cadeaux de Noël sont plus particuliers que d’autres. Alors que l’Europe était déchirée par la deuxième guerre mondiale, la Vallée de l’Aar a reçu un chemin de fer électrique. La ligne du Brünig, aujourd’hui zentralbahn, à l’époque seule ligne CFF à voie métrique (et crémaillère) a été électrifiée le 24 dàcembre 1942. La photo du jour montre un fourgon automoteur De 4/4 ex Deh 4/6 datant de l’électrification de la ligne à la station de Brienzwiler.

5.10.1898: le plus long chemin de fer électrique

La HGe 2/2 1 de 1898 est aujourd’hui au musée des transports. Elle représente une étape importante du développement de la traction électrique, puisque lors de l’inauguration de la ligne le 5 octobre 1898, le chemin de fer Stansstad – Engelberg (Stansstad – Engleberg – Bahn, StEB) était avec plus de 20km la plus longue ligne ferroviaire électrifiée de Suisse.

Elle était alimentée en courant triphasé de 800V, 33.3Hz.

Cette locomotive est d’ailleurs restée en service jusqu’au changement de tension survenu en même temps que le prolongement de la ligne jusqu’à Hergiswil en décembre 1964. Jusqu’à cette date, le StEB était coupé du reste réseau ferré suisse (à l’exception de l’éphémère tram Stansstad – Stans.

Enfin à Interlaken, après 28 ans

28 ans après la mise en service par la compagnie du chemin de fer Jura – Berne – Lucerne (JBL) de la première section de la ligne du Brünig entre Brienz et Alpnachstad, les CFF achèveront la construction de la liaison Interlaken – Lucerne.

C’était le 23 août 1916.

Ces 16 km manquants devaient auparavant être fait en bâteau.