Le Brünig électrifié

La ligne du Brünig, construite par la compagnie du chemin de fer Jura – Bern – Luzern passera dans le giron des CFF avec la nationalisation de 1902.

Seule ligne à voie métique et à crémaillère de la compagnie nationale, elle sera électrifiée en deux temps, la première partie le 18 novembre 1941, il y a 73 ans aujourd’hui, entre Luzern et Meiringen et la deuxième partie entre Meiringen et Interlaken Ost pour Noël 1942.

A l’occasion de l’électrification, les CFF ont aussi fait développer des fourgons automoteurs électriques Deh 4/6 pour cette ligne. En voici un en gare de Luzern dans les années 80:

deh46_lu2

Advertisements

Langnau i.E. – Luzern

DSC04560 J’ai particulièrement de plaisir à évoquer l’histoire ferroviaire du jours, car elle est liée à des souvernirs d’enfance: j’empruntais régulièrement la ligne ferroviaire dont je vais parler aujourd’hui en me rendant chez mes grands-parents à Lucerne. C’est en effet de la ligne Berne – Lucerne dont il est question aujourd’hui.

Depuis décembre 2004, le trafic ferroviaire grande ligne des CFF entre Bern et Luzern passe par la NBS Mattstetten – Rothrist. Avant sa mise en service, il passait par la ligne de l’Entlebuch par Konolfingen – Langnau im Emmental et Wolhusen. Aujourd’hui, cette ligne est exploitée par le BLS, d’une part avec des RegioExpress composés de VU III comme on le voit sur la photo à Trubschachen et d’autres part avec les relations S2 du S-Bahn de Bern et S6 du S-Bahn de Luzern.

La ligne a été mise en service en deux étapes par deux compagnies différentes. Tout d’abord (Bern-) Gümligen – Langnau en 1864 par le chemin de fer de l’Etat de Berne (Bernische Staatsbahn, BSB) puis le 11 août 1875, il y a 138 ans aujourd’hui, Langnau – Fluhmühle (-Luzern) par le chemin de fer BLB, Bern – Luzern – Bahn. Le même jour, le tronçon Gümligen – Langnau sera transféré du BSB au BLB. Quelques années plus tard, en 1884, le BLB fusionnera à nouveau avec le reste du BSB (devenu entre-temps JB, chemin de fer du Jura Bernois) sous le nom de Jura – Bern – Luzern (JBL).

Pour ne pas reparler de la même ligne dans 4 jours, j’anticipe l’information du 15 août: c’est à cette date en 1934 que les CFF ont mis en service la traction électrique sur cette ligne.

125 ans Brünig

DSC12165

Le week-end dernier, des trains spéciaux ont circulé avec différent matériel historique pour fêter les 125 ans du Brünig. L’anniversaire effectif, c’est aujourd’hui. En effet, le 14 juin 1888, la compagnie du Jura-Bern-Luzern (JBL) a mis en service sa ligne à voie métrique et partiellement à crémaillère (entre Giswil et Meiringen) Alpnachstad – Brienz par le col du Brünig. Une année plus tard, la liaison avec Luzern sera aussi mise en service, tandis qu’il faudra attendre 28 ans pour que les CFF (qui reprendront la ligne dans le cadre de la nationalisation du JS (Jura-Simplon) qui intégrera le JBL en 1890)achèvent la construction de la ligne avec le tronçon Brienz – Interlaken Ost. Pendant ces 28 ans, les voyageurs devront prendre le bateau entre Brienz et Interlaken.

A l’origine le trajet de Luzern à Interlaken durait 6 heures. Aujourd’hui, le trajet se fait en 2 heures grâce à du matériel moderne. L’image ci-dessous prise dans le cadre des festivités du 125ème nous montre l’évolution du transport antre la vapeur du premier plan et les nouvelles rames ADLER et FINK d’aujourd’hui.

DSC12166

135 ans Bienne – Les Convers

la gare des Convers vue depuis le portail du tunnel des loges avec à gauche la ligne vers la Chaux-de-Fonds et à droite celle vers Bienne

La compagnie du Jura Industriel (JI) a inauguré la ligne Le Locle – La Chaux-de-Fonds en 1857 puis le prolongement vers Neuchâtel en 1859 et 1860. Quelques années plus tard, la compagnie du Jura Bernois (JB) construira la liaison entre Bienne et La Chaux-de-Fonds. Elle inaugurera sa ligne Bienne – Les Convers le 30 avril 1874, soit il y a 135 ans aujourd’hui.

A noter que le même jour, le JB a ouvert à l’exploitation le tronçon Sonceboz-Sombeval – Tavannes avec le tunnel de Pierre-Pertuis, long de 1294m comme principal ouvrage.

Les trains de la Chaux-de-Fonds à Bienne empruntaient la ligne du JI jusqu’aux Convers où ils devaient rebrousser (avec manoeuvre dans le tunnel des Loges) avant de poursuivre leur route vers la vallée de Saint-Imier. Cette situation s’est poursuivie jusqu’en 1888, lorsque la compagnie du Jura – Bern – Luzern (JBL, née de la fusin du JB et du BLB, Bern – Luzern – Bahn) a inauguré les tunnel des Crosettes entre la Chaux-de-Fonds et Le Creux.

Dès lors le tronçon Les Convers – Le Creux ne sera plus utilisé puis définitivement supprimé en 1895.

Le tunnel des Crosette a 120 ans

Le tunnel des Crosettes, ça ne vous dit peut-être rien… et pourtant, c’est un petit morceau d’histoire ferroviaire qui a son anecdote.

Le tunnel des Crosettes entre la Chaux-de-Fonds et le Creux (ligne La Chaux-de-Fonds – Bienne) a été mis en service le 17 décembre 1888 par la compagnie du Jura – Berne – Lucerne (JBL). Grâce à ce tunnel de 1618m de long, les trains la Chaux-de-Fonds – Bienne n’étaient dès lors plus obligés de faire le tour par le rebroussement des Convers.

En effet, la ligne La Chaux-de-Fonds – Neuchâtel a été ouverte de Neuchâtel aux Hauts-Geneveys le 1er décembre 1859 de la Chaux-de-Fonds aux Convers (Tunnel du Mont-Sagne 1354m) le 27.11.1859, de Neuchâtel aux Hauts-Geneveys le 1er décembre 1859 et des Convers aux Hauts-Geneveys (tunnel des Loges 3259m) le 15.07.1860, par la compagnie du Jura-Industriel.

La compagnie du Jura-bernois (JB) a quant à elle ouvert la Ligne Bienne-Les Convers le 30 avril 1874. L’exploitation entre Bienne et La Chaux-de-Fonds nécessitait alors un rebroussement au Convers qui s’effectuait dans le début du tunnel des Loges!

Cette situation dura jusqu’au 17 décembre 1888, lorsque fut ouvert les tunnel des Crosettes par la compagnie devenue entre-temps JBL par fusion du JB et du Bern – Luzern – Bahn (BLB). La ligne resta encore ouverte pour des trains de service jusqu’à sa suppression en 1895.

134 ans Bienne – La Chaux-de-Fonds/Tavannes

Il y a 134 ans, le 30 avril 1974, les lignes Bienne – Les Convers et Sonceboz-Sombéval – Tavannes étaient ouvertes à l’exploitation, toutes deux appartenant à la compagnie du Jura Bernois (JB).

Comme le tunnel des Crosettes (1618m) entre Le Creux et La Chaux-de-Fonds n’a été ouvert qu’en 1888, les trains Bienne – La Chaux-de-Fonds allaient jusqu’aux Convers d’où ils rebroussaient dans le tunnel du Mont-Sagne (1354m). L’exploitation du tronçon Le Creux – Les Convers cessera le 17.12.1888 et il sera supprimé le 1.7.1895.

Le tronçon entre Sonceboz-Sombéval et Tavannes a aussi été ouvert à la circulation ce même jour. 6.89km dont 1294m du tunnel de Pierre-Pertuis. Avec la prolongation en 1876 puis 1877 vers Moutier et Delémont s’ouvre ainsi une nouvelle liaison Bienne-Basel (sans passer par Olten) avec son point culminant dans le tunnel de Pierre-Pertuis à 760m. Et c’est seulement en 1915 avec l’ouverture du tunnel du Mont de Granges (Grenchenberg) par le BLS que le trajet sera raccourci.

La compagnie du Jura Bernois deviendra en 1884 le Jura – Bern – Luzern (JBL) par fusion avec le Bern – Luzern – Bahn. Du JBL naîtra la compagnie du Jura Neuchâtelois en 1886 et du Jura Simplon en 1890 qui seront nationalisées respectivement en 1913 et 1903.

Source: H.G. Wägli