Un pont entre deux pays

Les relations ferroviaires transfrontalières ont souvent un caractère un peu particulier et sont régies par des règles particulières. Souvent aussi, un ouvrage d’art – pont ou tunnel – marque physiquement la frontière sur un fleuve ou au travers d’une montagne.

La ligne ferroviaire autrichienne du Vorarlberg (VB) a été construite au 19ème siècle de Bludenz à Bregenz avec un embranchement vers St. Margrethen en Suisse depuis Lauterach. Fort heureusement, les concepteurs de la lignes avaient une vision anticipative et construisirent directement un triangle de voie permettant de rouler de Bregenz à St. Margrethen sans rebroussement. D’ailleurs aujourd’hui, le trafic Autriche – Suisse quitte la ligne du Vorarlberg à Feldkirch en direction de Buchs, le trafic Allemagne – Suisse passe par Bregenz – St-Margrethen, le trafic interne autrichien de Fledkirch à Bregenz, mais il ne circule presque plus aucun train sur l’axe Feldkirch – St. Margrethen.

La partie de ligne vers St. Margrethen a été mise en service le 23 novembre 1872, puis électrifiée en janvier 1949. Elle fait actuellement l’objet d’une modernisation importante. L’ouvrage marquant de celle-ci étant un nouveau pont sur le Rhin qui a été inauguré le 22 mars 2013. A défaut de photo de l’ouvrage, en voici une de sa maquette:

maquette_pont

12.01.1949: Electrification St.Margrethen – Bregenz

Bien que prise à Zürich, la photo est bien en relation avec l’histoire ferroviaire du jour. Il y a 62 ans aujourd’hui que la traction électrique a été inaugurée entre St. Margrethen (canton de St-Gall) et Bregenz en Autriche.

Grâce à l’électrification de ce tronçon ainsi qu’à celle de la ligne allemande sur la rive droite du Lac de Constance, les trains EC peuvent circuler sans changement de locomotive de Zürich à Lindau. A cet effet, ce sont les Re 421 équipées d’un pantographe large et des éuipements de sécurité pour l’Autriche et l’Allemagne qui sont utilisées.

La photo montre un EC München – Zürich qui vient d’arriver à Zürich.

Afin de réduire le temps de parcours entre les deux villes de 4h12 actuellement à 3h15, différents travaux sont effectués entre St-Gall et Rorschach. Ils sont financés par le fonds FTP (financement des transports publics) au titre du raccordement aux réseaux à grande vitesse.

Par le même fonds, la Suisse pré-finance à hauteur de 50 million d’euros l’électrification entre Lindau et Geltendorf. L’accord de pré-financement prévoit le remboursement par la DB jusqu’en 2025.