100 ans Martigny – Orsières

Le 14 août 1851, la Suisse et le royaume de Sardaigne ont signé une convention portant sur la construction d’une liaison ferroviaire entre Martigny et Aoste. Le projet était ambitieux et prévoyait un tunnel de faîte de 2231m de long à plus de 2300m d’altitude. Sur la base de cette convention, le canton du Valais accordera d’ailleurs une convention au comte de Lavalette une concession pour la construction d’une ligne ferroviaire de la France à l’Italie en passant par le Valais et le Grand-St-Bernard ou le Simplon.

J’avais déjà évoqué ce petit bout d’histoire le 10 mai dernier à l’occasion des 150 ans du tronçon Martigny – Sion de la Ligne d’Italie. A ce moment, l’idée de la ligne du St-Bernard sera déjà abandonnée. Pourtant, de 1856 à 1857, les travaux du tunnel dit de Menouve avait commencé au lieu dit de la cantine de la Proz, un endroit où maintenant seuls les skieurs passent en hiver…

Le Val d’Entremont se trouva dès lors hors du développement ferroviaire et l’on réfléchit à comment relier la vallée au chemin de fer. Le projet qui reçut une concession en 1906 prévoyait la construction d’un train à voie métrique entre Martigny et Orsières. La même année, une compagnie anglaise acheta les droits d’eau de la Dranse pour construire une usine d’aluminium à Orsières. La concession fut donc modifiée et portait dès lors sur la construction d’une ligne à voie normale afin d’éviter le transbordement des wagons à Martigny.

La construction commença en été 1907 et trois ans plus tard, la ligne était inaugurée, le 27 août 1910. L’exploitation débuta le 1er septembre, il y a aujourd’hui 100 ans. Des informations sur les festivités sont disponibles ici: http://www.100ansmo.ch/. La ligne a dès le début été électrifiée en courant alternatif de 8000 V, 15 Hz. Le 4 mars 1949, la ligne sera ré-électrifiée au courant des CFF. (voir article)

MO en 15kV il y a 60 ans

Ouverte à l’exploitation le 1er septembre 1910, la ligne à voie normale Martigny – Orsières (MO) a dès le départ été exploitée électriquement, mais avec une tension unique en Suisse de 8kV 15Hz. En 1949, en vue de la construction de l’embranchement Sembrancher – Le Châble comme ligne de transport pour la construction du barrage de Mauvoisin (ligne mise en service en 1953), la ligne a été mise à la tension CFF soit 15kv 16 2/3 Hz. Les premiers trains ont roulé sous le nouveau courant de traction le 4 mars 1949.

La photo montre une automotrice ABDe 4/4 (type EAV I) à Martigny, en été 2001.

Sembrancher – Le Châble: 55 ans

Le 5 août 1953, l’embranchement Sembrancher – Le Châble du chemin de fer Martigny – Orsières a été mis en service.

Les trains circulaient entre Martigny et Orsières depuis 1910 déjà. Seul tronçon construit d’un chemin de fer transalpin qui aurait pu, selon les termes de la concession relie la Suisse à l’Italie par le Val Ferret.

Dès la mise en service, une concession sera aussi octroyée pour la construction d’une ligne dans le Val de Bagnes et à travers les Alpes. Ce projet restera toutefois sans suite.

En 1951 toutefois, le chantier démarre. Il n’est à ce moment plus question de traverser la barrière alpine, mais essentiellement de permettre le transport du ciment pour la construction du barrage de Mauvoisin. A cet effet, un téléphérique reliait la gare du Châble au pied du barrage. L’essor touristique de la station de Verbier est aussi un facteur important pour la construction de la ligne. Lors de la mise en service, des voitures directes Genève – Le Châble circulent pendant l’été ainsi que les samedis, dimanches et jours fériées pendant l’hiver.

Il est a noté que ce tronçon long de 6.18km est le premier nouveau tronçon du réseau ferré Suisse (hormis quelques lignes de raccordements) depuis la mise en service de Brig – Viège en 1930.