Hôtel Pasta et son tram

Les voyageurs arrivant à l’Hôtel Genroso que le Dr. Pasta avait construit sur les flancs du Monte Generoso devaient sentir bon: après l’odeur de la fumée de la locomotive à vapeur, c’est celle du cheval qui allait les accompagner sur les 400 derniers mèrtes du voyage. L’Hôtel Generoso existait avant le train, mais lorsque le chemin de fer du Monte Generoso mit en service sa ligne en 1890, le propriétaire de l’Hôtel fit construire un tram hippomobile long de 400m, sur voie de 60cm entre la gare de Bellavista et l’Hôtel.

Particularité de l’exploitation, le cheval ne tirait le tram que dans le sens de la montée, de l’hôtel à la gare. A la descente, on attachait le cheval derrière et il suivait la voiture qui était freinée à la main.

La photo et les explications proviennent du site de Jürg Ehrbar. A cet endroit les sources historiques diffèrent: si la date de mise en service du 1er septembre 1891 pour le tram hippomobile est indiquée sur plusieurs sites, la date de fin n’est pas claire. H.G. Wägli dans son atlas historique indique un suppression de l’exploitation le 31 octobre 1913, soit il y a 101 ans. En revanche Jürg Ehrbar mentionne 1938 (mais sans date) comme année de suppression, tout en indiquant 1000 passagers transportés en 1940. Il y a peut-être une question de concession (qui a été retirée à la fin de l’année 1912) à chercher dans ces deux dates: jusqu’au 31.10.1913, le tram était peut-être public avant de devenir strictement privé jusqu’à sa suppression définitive. Quoi qu’il en soit, le tram n’existe aujourd’hui plus, tout comme l’hôtel, dont les ruines ont été rasées il y a quelques années.

10 juillet 1903: le train arrive à Trogen

DSC05398Automotrice Be 4/8 34 “Trogen” au terminus de la ligne. Le chemin de fer de Trogen a été mis en service le 10 juillet 1903 comme tramway vicinal. Il utilisait les voies du tram de St. Gall jusqu’à la halte de Brühltor avant de continuer sur sa propre infrastructure, sur la route, puis peu à peu depuis 1953 en la longeant sur la plus grande partie du trajet.

Très rapidement, on prolongea la double voie du tram entre Brühltor et Burggraben, le 18 octobre 1916. Avec la suppression du tram de St. Gall en 1957, le TB reprendra l’infrastructure du tram entre la gare de St. Gall et Brühltor mais en supprimant la deuxième voie entre la gare et Schiebenertor.

En 1963 et 1978, la double voie sera prolongée en plusieurs partie de manière à être continue de la gare jusqu’à Schülerhaus, où le TB quitte la plateforme routière. (1963 entre Spisertor et Schülerhaus, 25.04.1978 entre la gare et Schiebenertor puis 14.07.1978 entre Burggraben et Spisertor).

Cully – Rivaz en double voie (et quelques autres)

IMG_1171Lorsque je voyage en train de Berne à Lausanne, mon moment favori est au moment de sortir du tunnel après Puidoux-Chexbres quand le paysage s’ouvre soudain sur le lac Léman et Lavaux, avec les Alpes en arrière-plan. Aujourd’hui, j’y ai eu une pensée particulière pour l’histoire ferroviaire du jour: la ligne du Simplon qui longe le lac a en effet été mise à double voie entre Cully et Rivaz le 1er octobre 1902 par la compagnie du Jura-Simplon (JS).

A la même date mais en 1904, les CFF ont mis en service la double voie entre Grandvaux et La Conversion ainsi qu’entre Oron et Palézieux, alors que l’endroit d’où j’ai pris cette photo entre Grandvaux et Puidoux-Chexbres est en double voie depuis le 30 septembre 1905.

On notera encore dans les double voie mises en service un premier octobre:

  • 1905: Frauenfeld – Müllheim-Wiegoltingen (CFF)
  • 1906: St-Triphon – Bex (CFF)
  • 1908: Reiden – Nebikon (CFF)
  • 1913: Maroggio-Melano – Mendrisio (CFF)
  • 1957: St. Gallen – St. Gallen-Brühltor (reprise par le TB de l’infrastructure du tram)
  • 2008: mise en service de la halte de Bern Brünnen Westside, rendant ainsi la double voie continue de Bern à Rosshäusern (BLS)