100 ans Altstätten – Gais

Une courte ligne de 7km 650 fête aujourd’hui son centenaire. Il s’agit du chemin de fer Altstätten – Gais (AG) qui relie le plateau appenzellois à la vallée du Rhin. A Gais, l’AG permet la correspondance sur Appenzell avec les tramways appenzellois (ASt) qui deviendront chemin de fer électriques St-Gall – Gais – Appenzell (SGA). Le SGA et l’AG fusionneront sous le nom St-Gall – Gais – Appenzell (SGA) en 1949.

Une année plus tard, la ligne sera prolongée jusqu’à rejoindre à Alstätten Rathaus le chemin de fer Altstätten – Berneck (ABB). Cela permettra jusqu’en 1975 de relier directement la gare CFF d’Altstätten.

Dès l’ouverture à l’exploitation le 18 novembre 1911, l’AG sera exploité électriquement en courant continu 1000V (plus tard 1500V). 3 sections à crémaillère (type Strub, pente maximale 160%o) permettent d’atteindre les hauteurs du plateau appenzellois depuis la plaine du Rhin. Le reste du parcours est en adhésion.

Rame à Altstätten-Stadt à destination de Gais

St-Gall – Appenzell électrifié il y a 80 ans

Alors que la ligne Altstätten – Gais (AG) dont nous reparlerons en novembre a été électrifiée dès l’ouverture, les tramways appelzellois (Appenzeller Strassenbahnen, ASt) ont d’abord été exploité à la vapeur. Avec la modernisation et l’électrification, la compagnie a aussi changé de nom en chemin de fer électrique St-Gallen – Gais – Appenzell (SGA) au 1er janvier 1931. L’exploitation électrique a débuté en courant continu 1500V le 23 janvier 1931, il y a 80 ans.

Ci-dessous une rame actuelle du SGA (aujourd’hui Appenzeller Bahnen AB) avec la BDeh 4/4 13 à St-Gall.