Un peu d’histoire du Birsigtalbahn (BTB)

DSC15844Le chemin de fer de la vallée de la Birsig (Birsigtalbahn, BTB) a été construit afin de relier ferroviairement les villages campagnards dans la vallée de la Birsig à la ville de Bâle. Aujourd’hui, ces villages font partie de l’agglomération et le chemin de fer de la vallée de la Birsig est devenu un tram qui transporte efficacement les pendulaires entre domicile et lieu de travail.

C’est le 4 octobre 1887 que la première partie de la ligne entre Basel Steinen (près de l’actuel arrêt Theater) et Therwil a été mise en service. Comme les trams urbains ont été mis en service à Bâle en 1895 et que les 3 autres lignes suburbaines qui constituent aujourd’hui le réseau BLT sont postérieures, la ligne du Birsigtalbahn constitue la première ligne de tramway circulant à Bâle.

Une année plus tard, le 12 octobre 1888, elle sera prolongée jusqu’à la frontière à Flüh. Son terminus sera déplacé à Heuwaage le 2 avril 1900 pour permettre le passage de l’actuelle ligne 6 des trams urbains. C’est aussi à Heuwaage que la ligne du Birsigtalbahn sera connectée au réseau urbain.

D’abord exploitée à la vapeur, la ligne a été électrifiée le 2 juin 1906. Elle sera ensuite prolongée jusqu’à Rodersdorf dans le canton de Soleure en passant par le village de Leymen, en France (Allemagne à l’époque) le 1er mai 1910.

Aujourd’hui, ce sont les trams du BLT qui exploitent la ligne 10 Rodersdorf – Basel – Dornach en utilisant la ligne mise en service il y a 127 ans aujourd’hui. Pour fêter les 40 ans de la fusion des 4 compagnies suburbaines, le BLT a décoré une rame dans les couleurs du BTB (voir photo). Elle roule en principeen unité multiple avec une rame aux couleurs d’une autre de ses compagnies originelles, le Birseckbahn (BEB).

Advertisements

Un peu de double voie sur le TBA

Rien de spéctaculaire a annoncer aujourd’hui au niveau de l’histoire ferroviaire suisse, à part un petit bout de double voie sur la ligne du Tram Bâle-Aesch (TBA). La ligne du TBA a été mise en service en 1907. Depuis la fusion des 4 entreprises suburbaines bâloises en 1974, elle fait partie des BLT (Baselland Transporte).

Le 18 septembre 1974, 700m de double voie entre Reinach Vogesenstrasse et Neuhof (aujourd’hui Reinach Süd) ont été mis en service, prolongeant le tronçon Steinacker-Neuhof, en double voie depuis 1957. En même temps, la ligne a été mise en site propre sur ce tronçon.

Aujourd’hui les trams modernes des BLT (ligne 11) vont de Saint-Louis-Frontière jusqu’à Aesch. Ici une rame Tango arrivant à Basel SBB:

DSC15842

Double voie, mais imbriquée

DSC13804Cette configuration de voie intéressante se trouve à Bâle sous le viaduc sur la Birsig. Les lignes 10 et 17 des BLT empruntent ce passage.

Comme la place ne suffisait pas pour une double voie, au niveau du viaduc, c’est la solution des voies imbriquées qui a été choisie. Elle nécessite moins d’entretien qu’une portion à voie unique avec 2 aiguillages.

C’est le 11 décembre 1986 que la ligne BLT entre Heuwaage (au fond) et Zoo (au premier plan) a été mise en double voie.

Dreispitz – Dornachbrugg: Birseckbahn

Le chemin de fer du Birseck (Birseckbahn BEB) est une des entreprises qui a fusionné en 1974 pour former les actuels transports de Bâle-campagne (Baselland Transporte BLT). L’infrastructure propre du BEB, longue de 6.2km commence en fait à Dreispitz, à la frontière des deux Bâle. Mais dès le départ, les trams circuleront de Bâle Aeschenplatz à Dornachbrugg, les premiers 2.2km sur territoire de Bâle-ville se faisant sur l’infrastructure des trams bâlois. L’ouverture à l’exploitataion de la ligne a eu lieu il y a 108 ans, le 6 octobre 1902.

En 1969, la ligne sera raccourcie de 100m et son terminus ramené de Dornachbrugg à Dornach et la boucle de retournement s’arrête juste avant la frontière avec le canton de Soleure.

L'automotrice 13 du BEB, photographiée au musée ferroviaire de Kerzers

Un tram à l’étranger

Petite curiosité du réseau ferré suisse, le tram ligne 10 du réseau bâlois, exploitée par le BLT (Basellandtransport) va faire une petite excursion en France à Leymen, et ceci depuis aujourd’hui 100 ans.

C’est en effet il y a 100 ans, le 1er mai 1910 que l’exploitation du chemin der fer de la vallée de la Birsig (Birsigtalbahn BTB) a été prolongée de Flüh à Rodersdorf, en passant par le village de Leymen situé de l’autre côté de la frontière (à l’époque en Allemagne), bien que géographiquement dans la même vallée que Rodersdorf.

En 1914, au début de la première guerre, le trafic sera interrompu pendant quelques mois, isolant complètement le village soleurois de Rodersdorf.

En 1974, le chemin de fer de la vallée de Birsig fusionnera avec les 3 autres compagnies de tramway suburbains Birseckbahn (BEB, Aeschenplatz – Dornach), Tram Basel – Aesch (TBA) et Basellandschaftliche Ueberlandbahn (BUeB, Basel – Muttenz – Pratteln) pour former les transports de Bâle-campagne, Baselland  Transport AG, BLT).

A noter aussi aujourd’hui au niveau des centenaires: le doublement de la voie CFF entre Martigny et Vernayaz.

Histoire ferroviaire: 88 ans Schänzli – Muttenz

L’histoire ferroviaire du jour présente un petit tronçon peu spectaculaire: Il y a 88 ans, le tronçon Schäntzli – Muttenz des Basellandschaftliche überlandbahn (BUe) était mis en service. Le BUe a fusionné en 1974 avec le Birseckbahn (BEB), le Birsigtalbahn (BTB) et le Trambahn Basel – Aesch (TBA) pour former les BLT, Baselland-Transport.

Il est amusant de constater que lors de la mise en service de ce tronçon, la compagnie portait le nom d’Ueberlandbahn, ce qu’on aurait traduit en France par un tramway vicinal. A l’heure actuelle, les trams jaune du BLT de la ligne 14 (Dreirosen – Pratteln) circulent uniquement en milieu urbain et relient la banlieue et le coeur de la ville de Bâle.

La photo ci-contre prise au musée ferroviaire de Kerzers montre un tram jaune du BEB et un rouge des BUe.