Suppression du train entre Guisanplatz et Ittigen

Ce bloc de béton autour duquel pousse un arbre se situe le long d’un sentier à Ittigen. Au pied du bloc de béton, on devine un arceau métallique. Il s’agit d’un socle de caténaire sur lequel était fixé un mât en bois pour l’ancienne ligne Guisanplatz – Ittigen.

La ligne a été mise en service en 1913 par les chemins de fer de la vallée de la Worble (Worblentalbahn, WT) en même temps que le raccordement Ittigen – Worblaufen-Dorf au chemin de fer Bern – Zollikofen.

Très rapidement, le trafic Bern – Worblental se fera essentiellement par Worblaufen, plutôt que par Guisanplatz. Aussi après la modification de l’entrée en gare de Bern et avec l’ouverture du tunnel de Tiefenau, la totalité du trafic Bern – Worblental passera par la ligne du chemin de fer Solothurn – Zollikofen – Bern (SZB) entre Bern et Worblaufen.

La ligne Guisanplatz – Ittigen a été supprimée le 25 mai 1974, en même temps que la mise en service du tunnel de Tiefenau.

22.07.1968: nouveau tracé entre Worblaufen et Ittigen

On parlait hier de l’électrification du chemin de fer Bern – Worb. Aujourd’hui, c’est d’une autre ligne du RBS dont on parle, l’actuelle S7 du RER bernois.

Il y a en effet aujourd’hui 42 ans que les premiers éléments d’une ligne moderne ont été posés: un nouveau tracé VBW (Vereinigte Bern – Worb Bahnen) entre Worblaufen et Ittigen et le début de la construction de la deuxième voie.

Il faudra toutefois 39 ans, jusqu’à fin 2007 pour que la voie soit double sur la presque totalité du parcours Worblaufen – Bolligen (à l’exception de quelques dizaines de mètres à Ittigen).

Avant le tracé en site propre avec tunnel et pont sur la Worble sous le viaduc CFF et autoroute, le train empruntait la route. A droite, la situation actuelle vue depuis le viaduc CFF/autoroute et ci-dessous, une photo de P.Sutter  que l’on trouve sur l’excellent site de Maurizio Polier:

La photo date du 13 juillet 1968, soit 9 jours avant la mise en service du nouveau tracé. On voit un train de marchandise sur l'ancien tracé routier de la "Worblaufenstrasse" et sous le viaduc des CFF, le pont du nouveau tracé.

Bern – Worb Dorf électrifié il y a 100 ans

12 ans après la mise en service de la ligne de tram Bern-Burgernziel – Worb Dorf à vapeur, la compagnie du chemin de fer Bern – Worb (BWB) a électrifié sa ligne avec le courant des trams de Bern, 600V continu. la mise en service des trams électriques date d’il y a 100 ans, le 21 juillet 1910.

Le BWB fusionnera en 1927 avec le chemin de fer de la vallée de la Worble (WT) devenant les chemins de fer réunis Bern – Worb (Vereinigte Bern – Worb – Bahnen, VBW). Ce dernier donnera naissance au RBS par fusion avec le SZB en 1984.

Bien que considérée comme un chemin de fer, la ligne a d’ailleurs un caractère de tram marqué, tant par son tracé partiellement routier que par le matériel roulant utilisé. Elle le sera d’autant plus à l’avenir que les trains bleus de la ligne G circuleront dès décembre 2010 sous le nom de ligne 6 et les couleurs Bernmobil entre Worb et Fischermätteli (actuel terminus “Ouest” de la ligne de tram 5). L’infrastructure à Worb est d’ailleurs déjà prévue pour une boucle de retournement et la circulation de matériel unidirectionnel.

“s’Blaue Bähnli” fête 111 ans

La compagnie du chemin de fer Bern – Muri – Gümligen – Worb (BMGWB) fête aujourd’hui 111 ans. C’est en effet le 21 octobre 1898 que la ligne de tram suburbain entre Bern Kirchenfeld et Worb Dorf a été mise en service. Parallèlement au développement des trams en ville de Bern (voir mon article du 1er octobre), plusieurs lignes de trams ont été construites entre la limite extérieure de la ville et les communes avoisinantes. La plus ancienne de ces lignes est celle du petit train bleu (s’Blaue Bähnli) qui relie les villages de Word, Gümligen et Muri à la capitale.

Le tram sera exploité électriquement dès le début et partagera son tracé entre Kirchenfeld et Thunplatz avec la ligne de tram Breitenrain – Burgenziel dès 1901.

En 1907, le nom de la compagnie sera changé en Bern – Worb – Bahn (BWB) qui fusionnera en 1927 avec le Worblentalbahn (WT) pour donner naissance au Vereinigte Bern-Worb-Bahnen (VBW). Cette dernière fusionnera en 1984 avec le Solothurn – Zollikofen – Bern (SZB) pour donner naissance au RBS.

Aujourd’hui le petit train bleu est la ligne G du réseau des transports urbains de la ville de Bern. Les trams circulent de Bern Zytglogge à Worb Dorf à la cadence de 20 minutes et 10 minutes entre Zytglogge et Gümligen, où a été prise la photo de la rame 87.

L’ancêtre des mandarines a 95 ans

Be 4/12 à Papiermühle

Le 25 août 1913, deux lignes de tramway suburbain – comme on le dirait aujourd’hui – étaient inaugurée par les chemins de fer de la vallée de la Worble (WT, Woblentalbahn): Guisanplatz – Ittigen – Worb-Dorf et Worblaufen-Dorf – Ittigen.

A Worb Dorf, la nouvelle ligne rejoignait la ligne du BWB (Bern – Worb – Bahn, actuelle ligne G). Les deux compagnies fusionneront sous le nom de Vereinigte Bern-Worb Bahnen (VBW) au 1er janvier 1927.

La ligne Guisanplatz-Ittigen sera supprimée le 25.5.1974. Entre Guisanplatz et le carrefour du Wankdorf, il reste encore toutefois quelques rails dans la chaussée. Ceux-ci étaient utilisés par les trams de Bern lors des matchs de football jusqu’à la démolition de l’ancien stade du Wankdorf. Par le biais des projets urgents du fonds d’infrastructure, des voies seront de nouveau posée à cet endroit, avec le prolongement du tram 9 par Guisanplatz jusqu’à la gare RER de Bern-Wankdorf.

C’est aussi en 1974 que le VBW modernisera son image avec l’acquisition de matériel roulant moderne et adapté aux contraintes d’important flux de pendulaire, les Be 4/8 41-61 surnommés Mandarinli, en référence à leur couleur orange. 16 Be 4/8 seront par la suite (2001-2002) transformée en Be 4/12 avec l’adjonction d’une voiture intermédiaire surbaissée.

Le 1.1.1984 les VBW le SZB (Solothurn – Zollikofen – Bern) fusionneront pour former le RBS (Regionalverkehr Bern – Solothurn).

Aujourd’hui la ligne Bern – Worb-Dorf par Worblaufen et Ittigen est la ligne S7 du RER bernois. Elle est parcourue à la cadence de 15 minutes de 6h00 à 00h15 (7.5 minutes aux heures de pointe du matin et du soir jusqu’à Bolligen).