100 ans Biasca – Aquarossa

Le Val Blenio s’étend du col du Lukmanier à Biasca. Au milieu du 19ème siècle, ce col fut pressenti comme passage pour une ligne ferroviaire Nord-Sud à travers les Alpes. Toutefois, on lui préféra le Gothard. Le Val Blenio se trouva dès lors isolé de l’axe principal de communication.

Les communes de la vallée lancèrent alors le projet d’un chemin de fer dans le val Blenio. Avec le soutien du chemin de fer Rhétique, il fut même projeté de relier Biasca à Disentis en passant par Olivone, principale localité de la vallée. Il n’y eut toutefois jamais de projet concret entre Olivone et Disentis.

La première partie de la ligne entre Biasca et Aquarossa a été mise en service le 6 juillet 1911, il y a aujourd’hui 100 ans. En raison de l’éclatement de la première guerre mondiale et de la faillite de quelques établissements bancaires locaux, la deuxième partie entre Aquarossa et Olivone ne fut jamais réalisée.

Une fabrique de chocolat fut pendant de nombreuses années bon client du chemin de fer et assura les recettes de la compagnie. Toutefois celle-ci ferma ses portes et la situation se déteriora assez rapidement au début des années 60. En même temps le trafic routier augmentait et le canton avait des plans pour contourner les villages. Mais pour réaliser les routes de contournement, il aurait à plusieurs endroit fallu déplacer le chemin de fer. A cela s’ajoutait un besoin important de rénovations sur la ligne. Les investissements étant trop importants, il fut décidé de remplacer le chemin de fer par une desserte routière en 1973 (voir article)

Mon dessin montre l’automotrice BCFe 2/4, une des 3 automotrices datant de l’ouverture à l’exploitation et en service jusqu’à la fin de la ligne. Une nouvelle automotrice BCe 4/4 n°4 fut achetée en 1948. Après la fin du BA, elle circula sur le MOB sous le numéro 1002 (photo). En 1963, une 5ème automotrice, ABe 4/4 5 a rejoint le parc roulant de cette petite ligne de 13km. A la fin de l’exploitation, elle a été rachetée par l’Oberaagau-Jura-Bahn (OJB) où elle a circulé sous le numéro 80 avant de passer au BTI sous le numéro 521. Elle se trouve maintenant en possession du chemin de fer touristique Ferrovia Mesolcinese sous le numéro 5, dans la livrée verte et crème d’origine du Biasca – Aquarossa.

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s